Lectures

Rule, tome 2 | rise

28 mai 2021

« Les meilleurs souverains sont ceux qui acceptent la couronne comme un fardeau, pas ceux qui la brandissent comme un trophée. » Extrait du livre, page 246.

RÉSUMÉ | Akeylah, Ren et Zofi n’étaient que des étrangères quand elles se sont rencontrées. Désormais, elles sont les seules prétendantes à la couronne de Kolonya. Leur père, le roi, sombre dans une maladie mortelle et les jeunes femmes sont plus proches du trône que jamais. Mais elles sont la cible d’un mystérieux maître chanteur dont les menaces se font de plus en plus violentes. Akeylah, Ren et Zofi doivent s’entraider pour survivre et protéger leurs proches. Seule la solidarité permettra à l’une d’elles de coiffer la couronne.

MON AVIS | Rise, second et dernier tome de la duologie rule, écrite par Ellen Goodlett, reprend exactement là où son prédécesseur s’est arrêté : trois jeunes femmes qui ne se connaissent pas sont convoquées au palais et apprennent que le roi est leur père. Mais il est mourant et compte faire de l’une d’elles son héritière. Seulement, rapidement, elles vont subir les menaces et chantages d’une tierce personne qui semble prête à tout pour s’emparer de la couronne. Quitte à mener le royaume à sa perte et à dévoiler les sombres secrets que tentent désespérément de cacher les demi-sœurs..

Je le répète mais il n’y a aucun temps mort puisque nous enchaînons de suite avec le premier opus. On plonge donc immédiatement dans l’action et celle-ci va crescendo. En effet, le corbeau se fait de plus en plus pressant, de plus en plus menaçant et désormais, rien ne peut l’arrêter dans sa folie : il veut écarter Akeylah, Florencia et Zofi de son chemin même si, pour cela, il doit mettre leurs vies en danger.

Cette suite est à la hauteur de mes espérances — même si je pense avoir préféré rule. Les complots à la cour, machinations, trahisons, et enjeux politiques sont donc au cœur de l’intrigue, et c’était vraiment intéressant. Néanmoins, certaines choses m’ont embêtée. Je pense notamment à la révélation (au début je pensais à une autre personne mais au bout de quelques chapitres, mon avis a changé — et j’ai eu raison) ; à la construction de l’univers (qui manque cruellement de développement malgré le fort potentiel) ; et à la fin (trop facile, trop « tout va bien dans le meilleur des mondes »).

Pour ce qui est du positif, j’ai envie de dire : eh bien, le reste. Mais principalement la relation qui lie Akeylah, Florencia et Zofi. J’ai aimé leur évolution, leurs histoires, leurs traits de personnalité, leur manière de se protéger les unes les autres. J’ai également aimé le rythme, ainsi que la plume fluide et immersive de l’autrice. En conclusion, nous avons là une bonne duologie pour les amateurs de fantasy !

Œuvre écrite par : Ellen Goodlett.

Nombre de pages : 464 | Éditeur : Bayard | Date de sortie : 28 avril 2021 | Prix : 17,90 €

________________________________________

Connaissez-vous cette œuvre ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ? Dans le cas contraire, êtes-vous intéressés ?

vous aimerez peut-être

Pas de commentaire

Laisser un commentaire