Coups de cœur Lectures

L’ascension de Camelot, tome 1 | la duperie de Guenièvre

16 juin 2021

« Comme elle avait vite oublié ! Faire semblant avait tout embrouillé. Il y avait une magie dangereuse dans la simulation. À jouer la comédie trop longtemps, qui pourrait dire ce qui est réel ? » Extrait du livre, page 104.

RÉSUMÉ | La princesse Guenièvre arrive à Camelot pour épouser le charismatique Roi Arthur, mais elle n’est pas celle qu’elle prétend être. Son vrai nom et sa véritable identité sont un secret. La magie a été interdite dans le royaume et le sorcier Merlin qui en a été banni a trouvé un moyen de protéger le roi : faire de Guenièvre sa femme.. et sa protectrice contre ceux qui veulent voir la ville du jeune souverain tomber. Pour sauver la vie d’Arthur, sa nouvelle épouse va devoir naviguer dans une cour où les anciennes valeurs qui s’opposent au changement côtoient de nouvelles voix qui se battent pour un monde meilleur. Mais au cœur de la forêt et dans les sombres profondeurs des lacs, la plus terrible des menaces attend pour récupérer ce qui lui est dû.. Les chevaliers d’Arthur croient qu’ils sont assez forts pour faire face à n’importe quel danger, mais Guenièvre sait qu’il faudra bien plus que des épées pour garder Camelot libre.

MON AVIS | Vous n’êtes pas sans savoir que je suis fascinée par beaucoup de choses, dans la vie. Dont les légendes arthuriennes — avec le roi, la reine, Merlin, Lancelot, les chevaliers de la table ronde, la dame du lac et excalibur, entre autres. Évidemment, quand les éditions De Saxus ont annoncé une parution sur ce thème, je n’ai pas hésité bien longtemps : il me la fallait absolument.

Je savais que cette œuvre me plairait, mais honnêtement, je ne m’attendais pas à me prendre une telle claque. Le premier tome de l’ascension de Camelot est une merveille, une pépite du genre et oh bon sang j’ai besoin de la suite. Ce début de saga se focalise sur Guenièvre, sa mission et sa découverte d’un nouvel univers, donc autant vous le dire tout de suite : c’était assez introductif et il n’y avait pas beaucoup d’action (mais rien de gênant, au contraire). Par contre, j’ai adoré l’ambiance qui se dégageait du récit, ainsi que les touches de magie et le folklore. De la même manière, j’ai été entraînée par le rythme et je me suis attachée aux personnages.

Personnages qui, à mon sens, sont LE point fort du roman. Nous avons bien évidemment Guenièvre, l’héroïne forte et courageuse, touchante et audacieuse ; mais aussi le roi Arthur, que j’ai apprécié dès sa première apparition dans le récit (dommage qu’il n’ait pas un rôle plus important — j’attends de voir la suite) ; Mordred, mystérieux et imprévisible mais ô combien intriguant ; Brangien, Lancelot, etc. 

Vous n’imaginez pas à quel point j’ai aimé ce que Kiersten White a fait de ce mythe, avec ses mille et une références. J’ai aimé que Guenièvre ait une certaine profondeur (au lieu de rester dans l’ombre de son roi), j’ai aimé le monde, même si on ne nous en a montré qu’une partie, j’ai aimé la plume de l’autrice, son style fluide et sa façon de tisser les mots, j’ai aimé les rebondissements, les complots.. tout. Et puis, c’était tellement addictif. Clairement, je ne voulais pas finir ma lecture.

Vous ai-je dit que cet ouvrage était un coup de cœur ? Maintenant, vous êtes au courant. Merci aux éditions De Saxus pour l’envoi de ce livre et pour la confiance qui m’a été accordée.

Œuvre écrite par : Kiersten White.

Nombre de pages : 416 | Éditeur : De Saxus | Date de sortie : 15 avril 2021 | Prix : 17,90 €

________________________________________

Connaissez-vous cette œuvre ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ? Dans le cas contraire, êtes-vous intéressés ?

vous aimerez peut-être

Pas de commentaire

Laisser un commentaire