Lectures

Interférences, tome 2 | étincelle

9 avril 2021

« L’angoisse pesante qui me nouait l’estomac ces dernières heures a disparu. Elle a laissé place à un gouffre insondable que désormais, plus rien ne semble pouvoir combler. » Extrait du livre, page 151.


RÉSUMÉ | La révolte a débuté. Sora se sent coupable et responsable de l’état actuel de Genesis, à feu et à sang. Par sa faute, tout s’est accéléré. Spectators commence à tester son émetteur sur une partie de la ville dans le but d’en prendre le contrôle et la Résistance tente de s’organiser afin de faire face aux combats imminents. Malgré leur dévouement à la cause, les capuches noires n’ont plus d’autre choix que de quitter les lieux : plusieurs des leurs sont morts et James a été particulièrement affecté par les affrontements.

Entre souvenirs, émeutes et espoirs anéantis, la passion dévorante entre James et Sora est mise à l’épreuve. La détermination leur sera plus que jamais nécessaire pour faire face à l’adversité.

MON AVIS | Impossible de reprendre son souffle suite à l’horrible cliffhanger qui sert de fin au tome précédent (pour plus de détails, je vous invite à lire ma chronique juste ici). Heureusement, cet opus n’a pas de temps mort : dès les premières pages, l’action est présente. Il se passe mille et une choses et, on peut le dire, la révolte a commencé.

Si vous ne le saviez pas, j’aime beaucoup les dystopies, en particulier celles qui amènent le lecteur à se poser des questions, et honnêtement, je trouve le concept d’interférences vraiment pas mal. C’est bien fait, c’est intéressant, et chacun des tomes apporte son lot de surprises. Une nouvelle fois, nous avons droit à des rebondissements, des batailles, des péripéties, des drames, bref, un mix de choses qui risquent bien de vous rendre accros à l’histoire et aux personnages. Même l’amour est au programme !

Parlons-en, tiens, des personnages. Sora, pour commencer, a grandi, mûri et gagné en assurance. J’ai apprécié cette évolution, même si elle n’est pas infaillible. Elle a beau avoir progressé, il nous arrive encore de voir ses peurs, ses angoisses, ses doutes quant à la situation actuelle (qui, rappelons-le, part en cacahuètes — en partie à cause d’elle). En clair, la jeune femme naïve et douce du début a laissé place à quelqu’un de courageux et prêt à tout pour protéger les siens. Elle a ouvert les yeux sur sa réalité, tout simplement. Nous avons également James, que je n’ai nul besoin de présenter (n’est-ce pas, mesdemoiselles ?). Ici, on le voit sous un nouveau jour (je ne vous dirai évidemment pas pourquoi — je pense que ça me donne un côté mystérieux), si je puis dire, et c’était assez plaisant. 

Concrètement, j’ai passé un chouette moment de lecture. Cette suite, riche en action et en émotions, est juste incroyable. Aussi, la partie dictature est bien mise en avant, ce qui nous permet de glaner des informations par-ci par-là et de mieux comprendre certaines choses. La relation entre nos héros évolue, elle est mise à l’épreuve, et les personnages secondaires sont vraiment chouettes à suivre (bon, d’accord, pas tous). Pour ce qui est du final, disons que je m’en doutais un peu — ou plutôt, que je l’espérais. Quelle ne fut pas ma surprise de voir mes pensées inscrites.. Par contre, je m’interroge : est-ce qu’un troisième tome est prévu ? J’espère que oui ! Et si ce n’est pas le cas, j’attends un nouveau roman de pied ferme ! Enfin, c’est indéniable, Aurore Payelle a un don. Elle nous emporte avec la plus grande des facilités et nous fait ressentir mille et une émotions à chaque page, à chaque chapitre. Je suis sous le charme, vous l’avez sûrement compris.. Merci à l’autrice pour l’envoi de ce livre et pour la confiance qui m’a été accordée.

Œuvre écrite par : Aurore Payelle.

Nombre de pages : 432 | Éditeur : Publishroom Factory | Date de sortie : 1er novembre 2020 | Prix : 19,50€

________________________________________

Connaissez-vous cette œuvre ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ? Dans le cas contraire, êtes-vous intéressés ?

vous aimerez peut-être

Pas de commentaire

Laisser un commentaire