Culture Lectures

Venise n’est pas en Italie : un récit initiatique empli de tendresse

14 mars 2018

« J’ai aussitôt été saisi d’une irrésistible envie de pleurer, parce que y avait une générosité en eux grande comme l’océan Atlantique, et toute la beauté de leur cœur étincelait devant moi, à cet instant précis, ils me donnaient tout, une fois de plus, tout ce qu’ils avaient, ils me l’auraient offert, c’était ça la vérité, quitte à se priver, ils faisaient passer mon confort avant le leur, et le plus incroyable, c’est qu’ils n’hésitaient pas une seconde. » Extrait du livre.

madameratou-venise-n-est-pas-en-italie-1madameratou-venise-n-est-pas-en-italie-2

RésuméÉmile a quinze ans. Il vit à Montargis, entre un père doux dingue et une mère qui lui teint les cheveux en blond depuis toujours, parce que, paraît-il, il est plus beau comme ça. Quand la fille qui lui plaît plus que tout l’invite à Venise pour les vacances, il est fou de joie. Seul problème, ses parents décident de l’accompagner.. C’est l’histoire d’une famille inclassable, l’histoire d’un premier amour, miraculeux et fragile, d’un voyage initiatique et rocambolesque où la vie prend souvent au dépourvu, mais où Venise, elle, sera au rendez-vous.

Mon avisAprès avoir fini la lecture de mes 300 et quelques pages, je ne suis toujours pas certaine de savoir quoi penser. Ce nouveau bouquin est-il simplement un coup de cœur, ou alors mieux que ça, est-il devenu l’un de mes préférés ? La première option a beau être vraie, ce n’est pas suffisant. Je vais donc plutôt pencher vers la seconde. J’aime lire, j’adore même, alors comment ce livre, qui est le premier écrit par l’auteur, a pu réussi à devenir l’un de mes favoris ?

C’est l’histoire d’une famille pas tout à fait comme les autres. Émile, un jeune adolescent âgé de quinze ans, est le personnage principal de cette œuvre littéraire. Il tient un journal intime, le livre en lui-même, et nous découvrons au fur et à mesure ses mésaventures, ses pensées, ses craintes, ainsi que ses émotions. Il se pose beaucoup de questions sur la vie, ne sait pas avec qui en discuter, et vit dans l’inquiétude permanente. Son père est VRP, sa mère lui teint les cheveux en blond depuis qu’il est petit, son frère est parti s’engager à l’armée, et ce petit monde vit dans une caravane en attendant que le permis de construire pour leur maison leur soit accordé.

Mais Émile est également amoureux. Amoureux de Pauline, une camarade de son lycée, qui se trouve être une jeune fille intelligente, issue d’un milieu très bourgeois, violoniste également, mais pas forcément bien dans sa peau. Elle l’invitera d’ailleurs à Venise pour voir l’un de ses concerts. Les parents d’Émile accepteront que leur fils y aille seul, mais quelques jours avant le départ, ils changeront d’avis et décideront de l’accompagner avec la caravane familiale..

C’est un récit sur la relation entre parents et enfants, un récit sur les premiers émois amoureux, les premières relations, et l’adolescence. J’ai sincèrement aimé ce roman débordant de poésie, de tendresse et de vérité, alors, en toute bonne logique, je ne peux que vous le recommander.

Nombre de pages : 320 | Éditeur : Le livre de poche | Ma note : 5/5.

madameratou-venise-n-est-pas-en-italie-3madameratou-venise-n-est-pas-en-italie-4

________________________________________

Connaissez-vous cette œuvre ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ?

vous aimerez peut-être

2 Commentaires

  • Reply Samsha 15 mars 2018 at 0 h 50 min

    J’avais déjà repéré ce titre, mais ton article a fini de me convaincre!

    • Reply Jessica 20 mars 2018 at 15 h 30 min

      Tant mieux alors, c’est ma bonne action du jour. 😀

    Laisser un commentaire