Lectures

Un brasier d’eau et de vent

8 février 2021

« Il a l’air fatigué, il ressemble au calme après la tempête. Il me fait penser à l’odeur de la pluie et à l’herbe humide après un orage, quand tout est paisible mais que les séquelles du mauvais temps s’attardent encore » Extrait du livre, page 163.

RÉSUMÉ | Myra est obsédée par la mer. Toutes les nuits pendant un an, elle fait le mur pour aller s’y baigner, ignorant le froid, les tempêtes, le noir. Pour rien au monde elle ne manquerait ces moments secrets de plénitude inexpliquée.. Jusqu’à cette terrible nuit au début des vacances d’été. Myra vit un drame qui la traumatise de la mer et la renferme complètement sur elle-même. Un mois plus tard, une rencontre la bouscule. Une rencontre liée à son passé et à ses démons, aussi palpitante que dangereuse. Car derrière les yeux de cristal et les secrets qu’ils dissimulent, se trouve sa salvation.. ou sa perdition.

MON AVISAu cours de l’année 2019 j’ai eu la chance de recevoir Cendres, un ouvrage écrit par Marine Kelada qui mêle amour impossible, magie et légende — je vous en parle plus en détail dans une chronique que vous pouvez retrouver ici. Et, je vous le donne en mille, on a frôlé le coup de cœur, mesdames et messieurs. Certaines choses ne m’ont pas totalement convaincue mais dans l’ensemble, c’est une lecture qui m’a marquée et qui fait dorénavant partie de mes favorites. Fin 2020, j’ai vu que l’autrice sortait une autre histoire. Imaginez un peu ma tête quand j’ai appris ça : j’étais à fond les ballons et je voulais absolument en savoir plus. Ce qui nous amène, des mois après, à cet avis.

Le roman commence fort. À tel point, d’ailleurs, que les deux premiers chapitres m’ont profondément marquée. Croyez-moi, je ne m’attendais pas à tomber sur une œuvre qui me touche en plein cœur dès le début. Et pourtant. Dans cette histoire nous faisons la connaissance de Myra, une jeune femme qui a un secret : toutes les nuits depuis un an déjà, elle quitte son domicile pour aller se baigner dans la mer. C’est pour elle un échappatoire, quelque chose qui l’apaise et la fait se sentir étrangement bien. Jusqu’à ce qu’un terrible drame lié à cet océan qu’elle aime tant la percute de plein fouet et la détruise. Le temps passe, les semaines s’écoulent et rien n’évolue : Myra n’est plus que l’ombre d’elle-même. Mais une rencontre improbable dans un pub pourrait bien tout bouleverser, une nouvelle fois.

Vous l’avez certainement compris, un brasier d’eau et de vent commence par un évènement bouleversant, une tragédie. C’était dur à lire et je ne peux qu’imaginer la souffrance ressentie par Myra, l’héroïne, qui a subi sans rien pouvoir faire. Tout au long du roman je l’ai trouvée forte, courageuse, et j’ai aimé son évolution. Petit à petit elle reprend goût à la vie, même si la douleur qui l’habite ne s’éteindra jamais. Nous suivons également Maeldan, un jeune homme aussi beau que mystérieux qui tient le rôle du protagoniste masculin principal. Au début je ne savais pas trop sur quel pied danser à ses côtés, mais rapidement, il a su calmer mes doutes. En même temps il cache bien des choses : comment avoir confiance en cet inconnu qui débarque d’on ne sait où et qui pose des questions indiscrètes ? Pourtant il a su m’intriguer et au fil des pages j’ai appris à l’apprécier. Pour ce qui est des autres personnages, la plupart m’ont fait ressentir quelque chose. J’en ai aimé certains, j’en ai détesté d’autres.

Plus les chapitres défilent, plus le lecteur (ou dans ce cas précis, moi) est entraîné dans l’histoire. Le rythme s’accélère, les évènements bon comme mauvais se succèdent, on est happés et, plus que tout, il nous est impossible de lâcher le bouquin. Vraiment, l’autrice nous présente là une œuvre de qualité et nous transporte grâce à une plume travaillée et un texte aussi immersif qu’addictif. De plus, l’univers qu’elle a réussi à créer est tout simplement incroyable, j’ai totalement adhéré ! J’ai adoré découvrir ce monde, sa mythologie et ses diverses créatures. En revanche, j’ai eu un peu de mal avec la romance, qui devient vite l’élément central. Elle ne m’a pas entièrement convaincue, et d’un autre côté, je l’ai trouvée touchante à bien des égards.

Un brasier d’eau et de vent est une histoire aussi dure que belle. On parle de deuil, de désespoir, de la vie qui continue après un drame. On parle également de reconstruction, de joie et de passion. C’est un récit dynamique, puissant et bouleversant porté par une plume poétique qui, j’en suis sûre, saura en émouvoir plus d’un. Enfin, je tiens à le souligner mais j’ai rarement vu un ouvrage qui porte aussi bien son titre ! Merci à l’autrice pour l’envoi de ce livre et pour la confiance qui m’a été accordée.

Œuvre écrite par : Marine Kelada.

Nombre de pages : 348 | Éditeur : Books on Demand | Date de sortie : 5 novembre 2020 | Prix : 12,90€

________________________________________

Connaissez-vous cette œuvre ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ? Dans le cas contraire, êtes-vous intéressés ?

vous aimerez peut-être

Pas de commentaire

Laisser un commentaire