Lectures Mangas

Rockin’ heaven, tome 2

24 juillet 2019

« Je me demande ce que ça fait d’avouer ses sentiments. Q’est-ce qui fait qu’on veut que l’autre sache ce qu’on a dans le cœur ? Est-ce que moi aussi, un jour, j’aurai tant d’amour en moi que je voudrai me déclarer ? » Extrait du livre.

RÉSUMÉ | La session de révisions chez Sawa a porté ses fruits et tout le monde réussit honorablement les tests. Mais une ombre au tableau subsiste : Ran, qui a appris l’attirance de Kido pour Sawa, évite la jeune fille. Alors, quand il tombe malade et qu’elle décide de lui rendre une petite visite..

MON AVIS | Bon, je vous préviens tout de suite, je ne pense pas faire de chronique à rallonge puisqu’il s’agit d’un manga et que je n’ai pas grand-chose à dire là-dessus. Concrètement, et pour faire court, je dirais que j‘ai trouvé ce deuxième opus aussi bien que le premier (dont vous pouvez retrouver ma chronique en cliquant sur ce lien). La preuve, je lui ai attribué la note de cinq sur cinq.. À mon sens, c’est une véritable bouffée de fraîcheur. L’histoire est mignonne comme tout et les personnages sont aussi nombreux qu’attachants. Certes on est sur la trame classique du premier amour au lycée, mais vous verrez qu’il y a quelque chose de plus profond que ça.

Au cours du tome précédent nous faisions la rencontre de Sawa Konishi, une adolescente de quinze ans qui, pleine d’espoir, s’apprêtait à faire sa rentrée au lycée. Arrivée à destination, elle découvre avec stupéfaction que l’établissement scolaire qu’elle a choisi (parce qu’elle trouvait l’uniforme joli) était, jusque-là, exclusivement réservé aux garçons. Mais ce n’est pas tout, puisqu’elle va tomber sur la classe à la plus mauvaise réputation, celle des rebelles, menée par Ran Matsuyuki, un séduisant jeune homme qui fait ce qu’il veut des professeurs et des autres élèves. Qu’à cela ne tienne, notre héroïne est bien décidée à faire de sa période à l’école la plus belle de sa vie.

Cette suite nous apporte de nouvelles interrogations, telles que « pourquoi la 1-G est-elle si loyale envers Ran ? » ou encore « comment la relation qu’il entretient avec Sawa va-t-elle évoluer ? ». On plonge enfin dans le vif du sujet, à savoir, les premiers émois adolescents (comme indiqué sur la première de couverture de chaque tome). Amateurs de shōjos, vous allez adorer !

Parlons maintenant du côté visuel de l’objet livre. Ne trouvez-vous pas le style de Mayu Sakai magnifique ? Pour tout vous dire, il s’agit de l’un de mes préférés (elle rivalise entre autres avec Arina Tanemura, dont je trouve la plume tout aussi belle). J’aime quand les dessins sont beaux, fins, et détaillés. C’est agréable à regarder et la lecture n’en est que plus fluide. Le texte, également, n’est pas en manque, puisqu’il arrive au lecteur de tomber sur quelques jolies petites citations qui donnent un je ne sais quoi en plus au récit.

Vous l’avez compris, j’ai adoré ma lecture. Le protagoniste principal est mignon au possible, quoiqu’un peu niais, mais que voulez-vous, c’est ce genre de schéma que l’on retrouve dans les mangas de ce type. Les garçons, quant à eux, ont tous une personnalité bien distincte et chacun se détache des autres, ce qui fait que l’on peut avoir notre petit chouchou.. Akira, en ce qui la concerne, a beau se faire discrète ici, croyez-moi, son moment de gloire arrivera bientôt. Bref, cette saga de huit tomes est l’une de mes toutes premières, et je prends plaisir à la relire plusieurs fois par an, en général d’une traite, tant je l’aime. C’est également l’une de mes favorites ! Alors, qu’attendez-vous pour la découvrir ?

Nombre de pages : 176 | Éditeur : Panini manga | Ma note : 5/5 – coup de ♥.

Date de sortie : 25.03.2009 | Prix : 6,95 €

________________________________________

Connaissez-vous cette œuvre ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ? Dans le cas contraire, êtes-vous intéressés ?

vous aimerez peut-être

Pas de commentaire

Laisser un commentaire