Lectures

Ranee Tara Sonia Chantal Anna

14 juillet 2021

« Pour moi, une bibliothèque c’est une mine d’histoires, un havre de paix. L’odeur poussiéreuse des livres me chavire autant que le parfum de ma grand-mère quand j’étais petite. » Extrait du livre, page 37.

RÉSUMÉ | Des années 1960 aux années 2000, cinq femmes cherchent leur propre voie, entre leur culture indienne et le rêve américain auquel elles aspirent. Ranee migre avec sa famille du Bengale à New-York pour une vie meilleure. Tara, sa première fille, est admirée par tous, mais se sent obligée de jouer un rôle pour continuer à être aimée. Sonia, sa cadette, rebelle et engagée, provoque un véritable séisme au sein de la famille lorsqu’elle tombe amoureuse. Chantal, la fille de Sonia, talentueuse danseuse et athlète, est prise dans une lutte entre ses deux grands-mères et ses origines. Anna, enfin, reproche à sa mère, Tara, de l’avoir forcée à quitter l’Inde pour les États-Unis et doit trouver sa place à New-York.

MON AVIS | Cette histoire avait du potentiel et je voulais l’aimer. Vraiment. Malheureusement, je ressors de ma lecture frustrée, voire déçue, parce que beaucoup de choses m’ont embêtée.

Pour commencer, je n’ai pas aimé la façon dont ce livre a été écrit. On ne cesse de faire des (grands) sauts dans le temps et de changer de point de vue, ce qui rend le texte décousu et clairement pas fluide. De plus, si on regarde bien, l’autrice ne s’attarde jamais vraiment sur un personnage en particulier. Aucune des cinq femmes présentées n’a de réelle profondeur, ou de développement. Aussi, j’ai trouvé la narration assez linéaire — pour ne pas dire plate, sans saveur, sans texture. Pire encore, le seul protagoniste que j’ai trouvé intéressant, c’est le père : un comble.

Les thèmes abordés, également, n’ont pas réussi à me convaincre — malgré leur importance. On parle notamment d’intégration, d’assimilation culturelle, de racisme, de tradition et de liberté. Je regrette sincèrement qu’ils ne soient traités que de manière superficielle. L’autrice en parle, certes, seulement, elle survole ces sujets sans vraiment pousser le bouchon (si vous voyez ce que je veux dire).

En conclusion, nous avons là un roman choral porté par cinq voix/femmes sur trois générations d’une même famille. L’idée était bonne, mais en ce qui concerne l’exécution, on ne peut pas en dire autant — dommage. Je n’ai pas totalement adhéré, parfois j’étais même perdue (on peut sauter des années en l’espace d’un chapitre sans que ce soit précisé, je ???), et au bout d’un moment, l’évidence s’est imposée à moi : je ne voulais plus retourner dans ma lecture. Vous l’aurez compris, entre cette œuvre et moi, ça n’a pas matché..

Merci aux éditions Page Turners pour l’envoi de ce livre et pour la confiance qui m’a été accordée.

Œuvre écrite par : Mitali Perkins.

Nombre de pages : 352 | Éditeur : Bayard | Date de sortie : 2 juin 2021 | Prix : 14,90 €

________________________________________

Connaissez-vous cette œuvre ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ? Dans le cas contraire, êtes-vous intéressés ?

vous aimerez peut-être

Pas de commentaire

Laisser un commentaire