Culture Lectures

Phobos #3 : il est trop tard pour renoncer

23 février 2018

« Vous m’avez demandé ce que Léonor représente pour moi ? Eh bien justement, c’est ça qu’elle représente. L’inconnu. L’imprévisible. Le petit feu follet roux qui suit son propre chemin, même dans le spectacle le mieux rodé. (…) Léonor, c’est la flamme de la liberté ! » Extrait du livre.

madameratou-phobos-t3-1madameratou-phobos-t3-2

Résumé : Fin du programme Genesis dans 1 mois.. 1 jour.. 1 heure.. Ils sont prêts à mentir pour sauver leur peau. Ils sont les douze naufragés de Mars. Ils sont aussi les complices d’un effroyable mensonge. Les spectateurs se passionnent pour leur plan de sauvetage, sans se douter du danger sans précédent qui menace la Terre. Elle est prête à mourir pour sauver le monde. Au risque de sa vie, Léonor est déterminée à faire éclater la vérité. Mais en est-il encore temps ? Même si le compte à rebours expire, il est trop tard pour renoncer.

Mon avis : Après avoir découvert la magnifique plume de Victor Dixen dans phobos #1 et après avoir dévoré phobos #2 en une journée à peine, je me suis attaqué à la suite. Et quelle suite ! L’auteur nous offre là un beau bijou composé de 624 pages. Avec un livre pareil, on a de quoi s’occuper un petit moment, moi je vous le dis. Malheureusement, je lui ai trouvé un défaut : il y a quelques longueurs au début. Mais vu les événements qui arrivent juste après, j’ai vite oublié ce détail.

L’histoire reprend donc là où elle s’était arrêtée dans le volume précédent, c’est-à-dire, au moment où Marcus a fait son incroyable révélation. Ce qui a bien sûr entraîné une situation pour le moins.. catastrophique. J’avais tellement envie de voir comment les choses allaient se dérouler, j’étais tellement pressée, que j’ai trouvé le rythme lent et long. Victor Dixen fait poireauter le lecteur, il nous nargue presque, et ça m’a donné encore plus envie de découvrir la suite. Bien joué ! Quand le moment de retrouver les pionniers, le duo de choc sur Terre (Harmony et Andrew) et Serena McBee est arrivé, j’étais tout simplement aux anges. L’action vient petit à petit, la tension grimpe doucement mais sûrement, on retrouve une Léonor fidèle à elle-même, on ressent sa joie comme sa peine, il y a des passages fortement intéressants, des personnages toujours aussi touchants qui évoluent à leur façon, des protagonistes plus que détestables, des révélations qui s’enchaînent, et on se pose de nouvelles questions au fur et à mesure de l’avancée du récit.

Attention, spoilers ! Si vous ne voulez pas découvrir des passages sans avoir lu phobos #3, je vous conseille de ne pas lire ce paragraphe ! Bien. Je voulais donc partager un détail avec celles et ceux qui ont lu le livre, puisque ça ne m’a pas laissée indifférente. J’ai été horriblement déçue du sort que tous ont réservé à Marcus suite à la confession de sa trahison. Enfermé, haï, abandonné, laissé seul dans un coin pendant si longtemps. C’était mon pionnier masculin préféré, et même si ça n’avait pas été le cas, je suis persuadée que son absence ici m’aurait fait quelque chose. Il a été mis de côté, et ça m’a frustrée. Quant à Mozart qui revient à la charge parce qu’il n’est pas fichu de laisser Léonor tranquille, et cette dernière qui se jette dans ses bras, franchement, ça a été le comble.. Tout cela ne veut pas dire que j’ai détesté phobos #3, je montre juste les points qui m’ont fait ressentir une émotion autre que la joie. Voilà, j’ai fini de râler. Parenthèse fermée.

Pour conclure, je dirais simplement que ce troisième tome remplit toutes ses promesses, ou presque. Certes il y a des passages que je n’ai pas aimés, mais s’ils étaient différents, l’histoire le serait aussi. Phobos est phobos, ce qui devait arriver est arrivé, et basta. Dans l’ensemble, et même si ma chronique se focalise surtout sur les points que j’ai le moins appréciés, ça a été une bonne lecture. Cependant, je ne pouvais pas rester comme ça avec mille et une questions trottant dans ma tête. Le bouquin que j’ai lu juste après a été le dernier opus de cette saga. Je l’ai reçu pile le jour où j’ai fini le #3, et c’est tant mieux. Je vous en parlerai très prochainement.

Nombre de pages : 624 | Éditeur : Robert Laffont, collection R | Ma note : 4/5.

madameratou-phobos-t3-3madameratou-phobos-t3-4

________________________________________

Connaissez-vous cette œuvre ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ? Dans le cas contraire, êtes-vous intéressés ?

vous aimerez peut-être

1 Commentaire

  • Reply Estelle 2 mars 2018 at 15 h 18 min

    hello
    J’ai adoré les 2 premiers tomes….mais je n’ai pas encore attaqué le 3 eme, ce ne serait tardé 😉
    Merci pour ton retour.
    Bises

  • Laisser un commentaire