Lectures

Outliers, tome 2

8 juillet 2019

« Tout le monde va mal, Wylie. C’est juste une question de degré. Et d’intention. Si tu attends d’être guérie pour vivre ta vie, tu vas perdre un temps fou. » Extrait du livre, page 326.

RÉSUMÉ | Wylie et Jasper ont réchappé de justesse à l’horreur du Camp Colestah. Mais la menace plane toujours sur eux, plus présente que jamais. Wylie le sent grâce à ce don qu’elle apprend à maîtriser : elle lit les émotions des autres comme à livre ouvert. Cela suffira-t-il pour percer à jour les menteurs ? Coincée entre les fantômes du passé et les monstres du présent, Wylie va devoir soigneusement choisir ses alliés. La sécurité des siens est à ce prix, et tellement plus encore..

MON AVIS | Comme précisé dans ma chronique du premier tome (que vous pouvez retrouver juste ici), j’ai fait le choix d’enchaîner directement avec celui-ci, par peur de le laisser éternellement dans ma pile à lire. J’ai eu énormément de mal à accrocher avec le personnage principal dans Outliers : les anomalies et avec l’intrigue en elle-même que je n’ai pas trouvé crédible. J’espérais donc que ce second opus me laisse une meilleure impression.

Nous retrouvons Wylie et Jasper, complètement traumatisés par ce qui leur est arrivé précédemment. Ils sont de retour chez eux, dans leurs maisons respectives, mais cette situation ne veut pas forcément dire qu’ils sont tirés d’affaire. L’un se ferme au reste du monde et déprime, pendant que l’autre essaie désespérément de comprendre ce qu’elle est tout en apprivoisant ses capacités hors du commun. D’autant plus que des éléments nouveaux liés aux anomalies (originelles ou non) vont apparaître petit à petit au fil des pages et que notre héroïne va se retrouver, encore une fois et bien malgré elle, au milieu d’affaires dangereuses. Secrets, manipulations, mensonges et trahisons sont présents dans le bouquin. Cette suite a beau être moins prenante, à mon sens, les rebondissements sont bel et bien présents.

Malheureusement, j’ai retrouvé des choses que je n’avais pas aimées dans le tome I. À savoir, un personnage principal fade et difficilement appréciable, quelques incohérences, une atmosphère carrément rasoir, peu d’action, un manque de profondeur.. Un potentiel gâché, simplement. Pire encore, je considère la révélation de fin (qui a pourtant été qualifiée de « génialissime » dans diverses chroniques) trop facile. Si je devais parler de ce que j’ai jugé plutôt bon, je parlerais certainement de Jasper. Même si, ici, on lui a donné un rôle de figurant.

Nombre de pages : 384 | Éditeur : Robert Laffont, collection R | Ma note : 3,25/5.

Date de sortie : 05.10.2017 | Prix : 17.90 €

________________________________________

Connaissez-vous cette œuvre ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ? Dans le cas contraire, êtes-vous intéressés ?

vous aimerez peut-être

Pas de commentaire

Laisser un commentaire