Lectures

Outliers, tome 1 | les anomalies

11 juin 2019

« J’ai toujours pensé que la seule chose pire que de n’avoir aucune issue de secours, c’est de croire qu’on en a une qui n’existe pas. » Extrait du livre, page 349.

RÉSUMÉ | Tout commence par un texto : « Wylie, stp, j’ai besoin de ton aide. » Cassie a disparu et ses sms laissent craindre le pire à son amie. Qu’est-elle partie faire dans les denses forêts du Maine ? A-t-elle été kidnappée ? Est-elle en danger de mort ? Aidée de Jasper, le petit ami de Cassie, Wylie surmonte son agoraphobie pour se lancer à sa recherche. Mais son mauvais pressentiment ne faiblit pas, loin de là : et si de bien plus noirs secrets se cachaient derrière la disparition de Cassie ? Des secrets à même de bouleverser l’équilibre du monde ?

MON AVIS | J’ai beaucoup entendu parler de cette saga au moment de la sortie du troisième et dernier volume, vers la fin de l’année 2018 si je ne me trompe pas. Avant, rien du tout. J’ai trouvé ça plutôt étrange, ça m’a intriguée, et un jour où je suis tombée sur les deux premiers tomes d’occasion, je me suis dit qu’il était temps de sauter le pas et de découvrir la plume de Kimberly McCreight. Verdict ? Eh bien, comment dire..

L’histoire nous entraîne dans la vie de Wylie, une jeune adolescente qui a perdu sa mère il y a peu. Angoissée et traumatisée depuis ce tragique évènement, elle enchaîne les crises de panique et refuse catégoriquement de sortir de sa maison. Un jour, elle reçoit un sms de Cassie, une amie avec qui elle est en froid : cette dernière lui demande de l’aide. À partir de là, tout va partir en cacahuètes.

Premièrement, je n’ai pas trouvé le début du récit crédible. On a une héroïne soit-disant agoraphobe et paniquée de nature qui sort de chez elle sans problème pour aller chercher sa « meilleure amie » (avec laquelle elle ne parle plus, je tiens à le préciser), alors que son père et sa psychologue tentent tant bien que mal, depuis un moment déjà, de lui faire quitter le domicile familial. Sans succès bien entendu. Pire encore, Cassie envoie des messages à Wylie en disant qu’elle est en danger et cette dernière ne prévient personne. Ni la police, ni son père, ni les parents de sa copine, ni le moindre adulte. Ah, et elle fugue avec une personne qui ne lui inspire pas confiance en se disant que c’est une bonne idée. Bref, vous voyez le topo. Deuxièmement, le protagoniste féminin principal m’a gonflé jusqu’à la toute fin du livre. Elle est passive et se laisse porter par les évènements sans se poser plus de questions que ça alors que, franchement, la situation dans laquelle elle se trouve est carrément suspecte.

Ce bouquin, c’est du gros n’importe quoi. D’un côté c’est rapide à lire et les pages défilent vite, d’un autre c’est mou et confus. L’action n’arrive que dans les dernières pages et ce thriller, loin d’être effrayant, ne m’a fait ressentir qu’une unique chose : de l’ennui. Entre les révélations improbables, les situations grotesques et incompréhensibles, et les scènes rocambolesques, on peut dire que le lecteur est gâté. Heureusement, dans ce foutoir complet, il y a Jasper, le petit ami de la disparue, que j’ai adoré. Loin de correspondre à l’image que Wylie lui donne, c’est un personnage incroyable qui a su me toucher. En résumé, cette lecture n’a pas été une mince affaire mais quelques détails l’ont malgré tout rendue plus facile. Par peur de laisser le tome suivant dans ma pal pour toujours, j’ai décidé de le lire de suite. Mon avis le concernant ne devrait plus trop tarder, puisqu’au moment où je vous rédige ces mots, il est déjà terminé. Affaire à suivre.

Nombre de pages : 396 | Éditeur : Robert Laffont, collection R | Ma note : 3,25 /5.

Date de sortie : 20.10.2016 | Prix : 17.90 €

________________________________________

Connaissez-vous cette œuvre ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ? Dans le cas contraire, êtes-vous intéressés ?

________________________________________

Sélection divertissement sur Inspilia – mercredi 12 juin 2019.

vous aimerez peut-être

Pas de commentaire

Laisser un commentaire