Lectures

Monstr’hôtel, tome 1 | les chasseurs de trésor

6 décembre 2019

« Olivia sentit un frisson remonter le long de sa colonne vertébrale. Pas un frisson de peur, non, une délicieuse sensation de mystère, d’aventure. » Extrait du livre, page 30.

RÉSUMÉ | Au village du Mont-Streuh, on raconte que d’étranges créatures habitent le lac et l’ancien hôtel du mont. Certains prétendent aussi qu’un trésor serait dissimulé dans le Mont-Streuh hôtel.. Les parents d’Olivia, dix ans, ignoraient tout des légendes du mont Streuh et de son village lorsqu’ils ont choisi d’acheter le vieux manoir, un ancien hôtel, pour le rénover. Dépitée d’emménager dans cet endroit perdu et en ruine, Olivia va rapidement découvrir qu’elle a un pouvoir spécial : elle seule peut voir les familles de monstres qui vivent dans les chambres de l’hôtel ! Tandis qu’un incroyable univers s’ouvre à elle, une équipe d’ouvriers peu sympathiques commence les travaux. Olivia le comprend vite, ils veulent tout détruire pour mettre la main sur le fabuleux trésor de la légende ! Elle va s’employer à les chasser.. Et pour cela, quoi de mieux qu’une bande de monstres ?

MON AVIS | Dans cette histoire nous faisons la connaissance d’Olivia, une enfant âgée de dix ans tout juste qui vient de laisser derrière elle sa vie d’avant, son école et tous ses amis pour emménager pas très loin du village du Mont-Streuh, un coin perdu en pleine montagne. Là-bas, ses parents — Isabelle et Antoine — ont décidé d’acheter un manoir, autrefois un hôtel, qu’ils ont réussi à avoir pour pas grand-chose et qu’ils ont prévu de retaper. Sauf que cette situation est loin de plaire à la jeune fille, qui regrette déjà le quotidien qu’elle menait dans sa chère capitale, Paris. Pour elle, c’est une évidence, ils n’auraient jamais dû tout quitter pour venir jusqu’ici. Son père et sa mère vont forcément revenir à la raison ! Mais les jours passent, rien ne change, et la demeure, sombre et lugubre, ne lui plaît toujours pas. Pire encore, alors qu’elle visite les chambres des anciens clients pour s’amuser un peu, Olivia surprend un mouvement à côté d’elle, alors qu’elle est sensée être seule. Elle réalisera bien vite que des monstres de couleurs, de formes et de tailles différentes vivent juste là, à quelques mètres de sa propre chambre. Comment est-ce possible ? Depuis quand ces créatures sont-elles ici ? Si, au début, elle était effrayée, elle va vite se rendre compte qu’elle n’a rien à craindre d’eux. Malheureusement, le secret lié à leur existence est sur le point de voler en éclats. En effet, les ouvriers embauchés pour faire des travaux dans le bâtiment ont une mauvaise idée derrière la tête.. Sont-ils seulement honnêtes ?

Parlons maintenant des quelques personnages que nous découvrons au fil des pages. Pour commencer, nous avons bien sûr Olivia, qui est une enfant vraiment attachante. Elle est l’innocence incarnée mais elle est aussi gentille, touchante, et incroyablement courageuse. Et, dans sa nouvelle vie, elle va se découvrir un pouvoir unique et très spécial : celui de voir les monstres. D’ailleurs, ça tombe bien, puisque le manoir dans lequel elle vient d’emménager en regorge ! Mais elle déchantera bien assez vite quand elle comprendra que les personnes employées par ses parents sont mal-intentionnées.. Nous avons également Yim, une drôle de petite créature en forme de cacahuète, aussi rose que poilue. Alors elle, je vous le dis tout de suite, c’est une perle. Je l’ai trouvée mignonne comme tout et j’ai adoré la suivre. Parmi les autres monstres il y a également Kuma, qui ressemble à une fleur et dont chaque pétale est un visage ; Arti, qui a deux cornes et trois yeux ; Popey, qui est comme un grand bâton tout bleu ; et Coco, qui se trouve être le plus petit de la bande et qui a quatre bras. Chacun a une couleur différente et on peut en apercevoir certains sur la couverture. Mais, malgré leurs drôles d’apparences, ils sont tous fascinants !

Amitié, différences, aventure, chasse au trésor, légendes.. Vous le voyez déjà, cette courte histoire de 224 pages a tout pour plaire aux enfants. Le public visé est assez jeune (autour de neuf / douze ans si je ne me trompe pas) mais pas de doute, elle a largement de quoi intéresser les plus grands aussi. De mon point de vue c’était une lecture simple mais qui avait à peu près ce qu’il fallait. C’était divertissant et la plume de l’autrice — dont j’avais déjà entendu parler grâce à « Zalim » et « le démêleur de rêves », publiés chez Scrinéo — était fluide. Malgré quelques longueurs au début, ce que je peux comprendre puisque l’intrigue se mettait en place, j’ai bien aimé l’histoire d’Olivia et de ses nouveaux compagnons. Néanmoins, j’ai eu du mal à plonger pleinement dedans, et je pense que je n’ai pas apprécié ce roman à sa juste valeur. Je reste cependant curieuse et je surveille une potentielle date de sortie pour le tome suivant (mars 2020 ?). Dernier mot pour les couvertures, qui sont magnifiques. Le travail fait dessus est fantastique et ça rend l’immersion plus facile.

Merci à Babelio (opération masse critique) et aux éditions Gulf Stream pour l’envoi de ce livre et pour la confiance qui m’a été accordée.

Œuvre écrite par : Carina Rozenfeld.

Nombre de pages : 224 | Éditeur : Gulf Stream | Ma note : 3,5/5.

Date de sortie : 12 septembre 2019 | Prix : 13.90 €

________________________________________

Connaissez-vous cette œuvre ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ? Dans le cas contraire, êtes-vous intéressés ?

vous aimerez peut-être

Pas de commentaire

Laisser un commentaire