Bilans Culture

Mes films du mois (#2)

10 mai 2018

Il y a peu de temps, je vous ai annoncé l’ouverture, en quelque sorte, d’une nouvelle rubrique sur le blog : à savoir, mes films du mois. Au travers d’articles plus ou moins réguliers, je voulais partager avec vous une liste dans laquelle je vous décrirai brièvement les œuvres cinématographiques que j’aurais vues récemment. En avril, malheureusement, j’étais plus axée séries que films. La preuve, je n’en ai pas regardé beaucoup. Mais qu’importe, aujourd’hui, je viens quand même vous en parler !

madameratou-mes-films-du-mois

Kuroko’s basket last game | Shunsuke Tada (2017) | ★★★☆☆

L’histoire se passe après la victoire de Seirin lors de la Winter Cup. Une équipe de street basketball américaine appelée Jabberwock est invitée au Japon pour un match amical contre l’équipe japonaise, Strky. Cependant, la confrontation prend une tout autre tournure lorsque les spectateurs découvrent le jeu moqueur de Jabberwock qui prend un malin plaisir d’humilier l’équipe adverse en les faisant paraître sans valeur. Après avoir entendu ça, Aida Kagetora propose à l’équipe américaine un match revanche qui se déroulera dans une semaine, contre une autre équipe japonaise nommée Vorpal Swords. Cette fameuse équipe est constituée de la Génération des Miracles, Kuroko et Kagami avec comme coach Kagetora, Riko et Momoi.

Si j’ai regardé ce film d’animation japonaise, c’est simplement parce que mon chéri a regardé l’anime en entier. Il a lancé le film un jour, j’étais devant la télé avec lui, et voilà. Pour quelqu’un qui ne connaît rien de l’histoire, qu’en ai-je pensé ? Eh bien, les graphismes sont plutôt agréables, l’histoire en elle-même est assez sympa, on ne voit pas du tout le temps passer et il y a de l’ambiance. Je ne suis pas une immense fan de basketball mais j’admets avoir passé un bon moment.

Tout là-haut Serge Hazanavicius (2017) | ★★★☆☆

Scott, jeune surdoué du snowboard, n’a qu’un rêve : être le premier. Il veut réaliser ce que personne n’a réussi : aller tout en haut de l’Everest et tenter la descente de la plus pure, de la plus raide, de la plus dangereuse des pentes. En arrivant à Chamonix, capitale mondiale de la glisse, son destin va croiser la route de Pierrick, ancien champion devenu guide de montagne. Une rencontre qui pourrait bien le conduire jusqu’au sommet.

Je vais être honnête mais dans ce film, j’ai passé mon temps à regardé le paysage.. et c’est tout. Les dialogues sont catastrophiques, il y a des insultes à tout-va dont on se passerait bien, c’est mal joué, l’histoire reste bof et peu profonde, bref, vous avez compris le truc. L’idée de base n’était pas mauvaise, malheureusement, le résultat ne suit pas. C’est une déception.

Jumanji : bienvenue dans la jungle | Jake Kasdan (2017) | ★★★★☆

Le destin de quatre lycéens en retenue bascule lorsqu’ils sont aspirés dans un autre monde. Après avoir découvert une vieille console contenant un jeu vidéo dont ils n’avaient jamais entendu parler, la petite bande se retrouve mystérieusement propulsée au cœur de la jungle de Jumanji, dans le corps de leurs avatars. Ils vont rapidement découvrir que l’on ne joue pas à Jumanji, c’est le jeu qui joue avec vous… Pour revenir dans le monde réel, il va leur falloir affronter les pires dangers et triompher de l’ultime aventure. Sinon, ils resteront à jamais prisonniers.

Ce film est une belle surprise. De base je pensais que le temps serait long, et finalement, je ne l’ai même pas vu passer. Si de base j’étais loin d’éprouver un quelconque attachement envers les héros, la suite m’a fait réaliser que j’avais tort. Ce film contient son lot d’action, sa dose d’humour, on y aborde des sujets tels que l’amitié, l’amour, la vie pas forcément facile au lycée, bref, il y a de tout. Seul bémol à mon sens, j’aurai préféré que Jumanji reste un jeu de société. D’un côté, c’est dommage qu’il ait évolué en jeu vidéo, mais d’un autre ça donne sa petite touche personnelle à cette version et ça rend plutôt bien.

Thor : ragnarok | Taika Waititi (2017) | ★★★☆☆

Privé de son puissant marteau, Thor est retenu prisonnier sur une lointaine planète aux confins de l’univers. Pour sauver Asgard, il va devoir lutter contre le temps afin d’empêcher l’impitoyable Hela d’accomplir le Ragnarök, la destruction de son monde et la fin de la civilisation asgardienne. Mais pour y parvenir, il va d’abord devoir mener un combat titanesque de gladiateurs contre celui qui était autrefois son allié au sein des Avengers : l’incroyable Hulk.

Ce film-là, je ne sais pas trop quoi en penser. C’est sensé être un film d’action, mais de ce que j’ai vu, nous avons droit à plus de scènes comiques qu’autre chose. Ce n’est pas si mal que ça puisque j’ai rigolé à de nombreuses reprises, mais du coup, ne s’éloigne-t-on pas de l’idée de base ? À savoir, une œuvre dans laquelle Thor doit empêcher sa sœur Hela de provoquer une potentielle apocalypse ?

🍿🍿🍿

En avril, j’ai regardé quatre films seulement, et aucun n’a été un coup de cœur. Ce n’est pas un problème en soi, mais on verra si le mois prochain sera mieux ou non. Suspens suspens ! Et pour vous alors, comment s’est passé ce mois-ci ?

vous aimerez peut-être

Pas de commentaire

Laisser un commentaire