Lectures

Merciful crows, tome 2 | l’aigle impitoyable

30 juin 2021

«Si la peur de la perdre l’avait submergé, elle serait le feu et l’eau qui la ramènerait à la surface. » Extrait du livre, page 130.

RÉSUMÉ | Désormais à la tête des Corbeaux, Fie espère que le prince Jasimir tiendra sa promesse en protégeant sa caste. Mais le jour où une fumée noire envahit le ciel pour annoncer la mort du roi Surimir, elle comprend que le pire est à venir. Car la reine Rhusana est prête à tout pour s’emparer du trône laissé vacant, y compris à semer la mort. De nouveau menacés, les Corbeaux sont forcés de se cacher ou de fuir le pays pour lui échapper. Fie, elle, est déterminée à l’empêcher de nuire. Mais pour ça elle doit plonger au cœur des secrets ancestraux des Corbeaux, des secrets qui pourraient sauver son peuple.. ou mettre le monde à feu et à sang.

MON AVIS | Je le répète mais malgré la complexité et la richesse de l’univers imaginé par l’autrice, j’ai beaucoup aimé le premier opus de cette duologie — que j’ai eu la chance de découvrir en décembre dernier. Forcément, quand la suite a été annoncée, je me la suis procuré dès que possible, pour la dévorer dans la foulée.

Enfin, « dévorer » est un bien grand mot puisque, cette fois-ci, j’ai rencontré quelques difficultés. En effet, j’ai eu du mal à savourer pleinement ma lecture. Je n’irai pas jusqu’à dire que c’était mauvais, parce que j’ai quand même passé un bon moment ; cependant, je n’ai pas été totalement convaincue par ce que j’avais sous les yeux. D’ailleurs, plusieurs points m’ont gênée : c’était parfois confus, le système magique (si je puis dire) n’était pas assez développé, l’alchimie entre l’héroïne et un certain jeune homme a totalement disparu, des personnages que j’ai appréciés sont devenus fades.. En bref, je suis un petit peu frustrée.

J’ai aimé que Fie soit à la tête des Corbeaux de son clan. De cette manière, nous avons pu la suivre sur ce nouveau chemin et voir que malgré ses pensées, ses peurs et ses doutes, elle était prête à tout pour eux. Elle ne recule devant rien, garde la tête haute et refuse de se laisser marcher dessus par les membres des autres castes. Jasimir, également, a suivi une belle évolution. Il m’a semblé plus posé, mature, et sûr de ce qu’il veut. Pour ce qui est de Tavin, en revanche, c’est la douche froide. Avant, il était celui que je préférais dans le récit. Maintenant, je ne sais plus quoi penser. Il était tellement.. différent, distant.

L’aigle impitoyable est, dans l’ensemble, une conclusion satisfaisante. Dans cette saga les rebondissements s’enchaînent, les révélations sont surprenantes, l’intrigue est sympathique, le principe des castes l’est tout autant (dommage qu’il soit si peu exploité), et les protagonistes sont attachants (ça dépend des tomes). Je suis déçue vis-à-vis de cette suite et d’un autre côté, je l’ai adorée. Peut-être que j’en attendais trop ? Peut-être que je ne l’ai pas lue au bon moment ? Dans tous les cas, je vous recommande cette duologie — ne serait-ce que pour l’univers.

Œuvre écrite par : Margaret Owen.

Nombre de pages : 480 | Éditeur : Pocket Jeunesse | Date de sortie : 12 mai 2021 | Prix : 19,90 €

________________________________________

Connaissez-vous cette œuvre ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ? Dans le cas contraire, êtes-vous intéressés ?

vous aimerez peut-être

Pas de commentaire

Laisser un commentaire