Lectures

Lux, tome 4 | origine

9 décembre 2020

« C’est drôle, ça finit toujours comme ça. Quand on est au beau milieu d’une situation, on ne sait jamais quoi dire ou quoi faire. C’est toujours après coup, quand il est trop tard, qu’on se rend compte de ce qu’on a manqué. » Extrait du livre, page 43.

RÉSUMÉ | L’expédition du Mont Weather s’est soldée par un échec et la disparition de Katy. Fou de rage et rongé par la culpabilité, Daemon est prêt à tout pour retrouver sa trace.. quitte à mettre les siens en danger ou faire cavalier seul. De son côté, Katy n’a qu’une préoccupation : survivre. Et entourée d’ennemis, elle ne pourra s’en sortir qu’en s’adaptant. Mais de l’autre côté de la barrière, les choses ne sont plus si simples : qui du Dédale, des humains, ou même des Luxens doit-elle craindre le plus ? Bien qu’ensemble Katy et Daemon soient capables de soulever des montagnes, leur couple sera-t-il assez solide pour affronter la vérité ?

MON AVIS | Le troisième tome (dont vous pouvez retrouver ma chronique ici) se termine sur un épouvantable cliffhanger, et bien évidemment, le quatrième reprend à peu près au même moment. La mission qui consistait à infiltrer une base du gouvernement au Mont Weather pour sauver Bethany ne s’est pas bien terminée et c’est Katy qui a dû en subir les frais. À la différence des autres, elle n’a pas réussi à s’échapper suite à la trahison d’un certain protagoniste et s’est retrouvée piégée, entourée par des arums. Daemon, qui a vite compris qu’il ne pouvait rien faire pour la sauver, s’est échappé avec les autres luxens, la laissant seule entre les mains du Dédale. Mais, fou de rage et de chagrin, il refuse d’en rester là : il va la sauver, même si pour cela il doit se jeter seul dans la gueule du loup ou mettre sa famille et ses amis en danger. Malheureusement, certains de ses congénères, qui n’apprécient pas spécialement son choix ou le lien qui les unissent, vont l’enfermer. Combien de temps Katy pourra-t-elle tenir, sans personne pour l’aider ?

Vous vous en doutez sûrement mais ce tome était intense, du début à la fin. En fait, plus le temps passe et plus il y a d’enjeux, de rebondissements, d’action, de révélations. Vraiment, le lecteur n’a pas le temps de digérer une chose qu’une autre arrive pour le percuter et le chambouler une nouvelle fois. L’autrice n’épargne personne. Ce roman m’a fait ressentir beaucoup d’émotions et au moment où j’écris ces quelques mots, j’ai encore un peu de mal. Dites-vous simplement que des passages sont drôles pendant que d’autres sont touchants, durs ou tristes. Concrètement, origine m’a bouleversée.

Par la force des choses, Katy a changé. Elle s’est endurcie et d’une certaine manière, on la redécouvre. Courageuse, déterminée, rusée, lucide, indépendante, dotée d’une volonté inébranlable, prête à tout pour protéger celles et ceux qui lui sont chers. Malgré les expériences que ses tortionnaires lui font subir, elle reste forte et garde son humanité. Elle ne flanche pas. Pour ça, et pour tant d’autres choses encore (par exemple : même quand elle se trouve dans une situation désespérée elle pense à ses livres), je la respecte et l’adore. Parlons maintenant de Daemon. Vous savez, ce luxen que j’aime de tout mon cœur ? Eh bien, dans ce tome, mesdames et messieurs, nous avons droit à son point de vue. On sait que Katy est son point faible, son talon d’Achille, on sait qu’elle est tout pour lui et qu’il pourrait mettre le monde à feu et à sang pour la retrouver. Pourtant, maintenant que j’ai pu être dans sa tête et suivre le fil de ses pensées, je réalise une chose : les sentiments qu’il ressent pour elle sont encore plus puissants que ce que je pensais. Et c’était tellement beau, tellement fou, tellement.. tout. Je ne vais pas m’en remettre. Pour ce qui est des autres personnages, j’en ai apprécié certains, qui ont réussi à se démarquer et à sortir du lot. Je pense notamment à Dee, Luc et Archer.

Ce quatrième et avant-dernier tome est addictif. Les pages défilent, les chapitres se succèdent et en un rien de temps, on arrive à la fin. Vraiment, Jennifer L. Armentrout sait charmer son lectorat. Le style d’écriture est toujours aussi prenant et le contexte, sombre et oppressant, m’a convaincue. Quelle claque. Aussi, j’ai hâte de vous parler de opposition, que j’ai — évidemment — déjà lu. Restez dans le coin !

Œuvre écrite par : Jennifer L. Armentrout.

Nombre de pages : 448 | Éditeur : J’ai lu | Ma note : 4,25/5.

Date de sortie : 16 novembre 2016 | Prix : 13 €

________________________________________

Connaissez-vous cette œuvre ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ? Dans le cas contraire, êtes-vous intéressés ?

vous aimerez peut-être

Pas de commentaire

Laisser un commentaire