Lectures

Lux, tome 3 | opale

26 juin 2020

« Touchée au plus profond de mon âme, je ne savais pas quoi dire. Quand il se pencha vers moi pour m’embrasser, je compris qu’une déclaration aussi parfaite n’attendait pas de réponse. Tout avait déjà été dit. » Extrait du livre, page 120.

RÉSUMÉ | Si elle a été sauvée in extremis par les pouvoirs de Daemon, Katy n’est désormais plus tout à fait la même. Et il lui faudra du temps pour apprivoiser sa nouvelle nature. Néanmoins, la communauté des Luxens a des problèmes plus urgents à régler dans l’immédiat : un deuil qui fait dissension, le retour inattendu du Dawson, et la recherche d’un plan visant à tromper la surveillance de la Défense. Par ailleurs, une menace bien pire que la présence des Arums semble peser sur eux : « le Dédale ». Si cette organisation découvre ce dont Daemon et Katy sont capables, ils sont perdus..

MON AVIS | Je ne sais même pas par où commencer pour vous parler de ce que j’ai lu et de ce que j’ai aimé dans ce bouquin. Pour la troisième fois consécutive, j’ai (très) vite été happée par l’histoire imaginée par Jennifer L. Armentrout, autrice que l’on ne présente plus. Nous retrouvons donc Katy — autrement appelée « Kitten » — Swartz, qui essaie de s’adapter à sa nouvelle nature ; Daemon Black, le bourreau des cœurs qui ne cesse de faire chavirer le mien ; et tous les autres, qui essaient désespérément de surmonter la mort d’Adam. Dans ce tome on ressent beaucoup de tensions et un certain personnage fait sa réapparition : Dawson, l’aîné des triplets, qui avait disparu il y a un certain temps et qui était séquestré par la Défense, une organisation secrète et ennemie des Luxens (et, accessoirement, des hybrides). Plus personne n’y croyait et pourtant, il est enfin de retour parmi les siens. Seulement, il n’est plus comme avant et ses pensées sont tournées vers Beth, sa petite amie qui est toujours retenue prisonnière. Il ne souhaite qu’une chose, aller la sauver, même si pour cela il doit se faire capturer et replonger en plein cauchemar. Malheureusement pour le groupe, un certain jeune homme profitera de cette occasion pour leur faire une proposition qu’ils ne pourront pas refuser et qui les mettra tous en danger..

Je vous le donne en mille mais ce tome m’a fait le même effet que les précédents : j’ai surkiffé. Opale est dans la lignée directe des deux autres et c’est avec regret que j’ai refermé l’ouvrage. L’autrice réussit le pari fou de nous maintenir en haleine sur presque 500 pages, encore une fois, et même après les avoir dévorées, on en redemande. Son univers se complexifie à chaque fois et il devient de plus en plus sombre. Quelle prouesse ! Parfois on a le sourire aux lèvres, parfois on est tristes, en colère, furieux, attendris ou bien peinés. On ressent mille et une choses, on est à fond dans l’histoire et on vit ce que vivent les personnages. Bon, j’ai dû lire quelques chapitres avant de replonger pleinement dans l’intrigue (la faute à ma lecture de onyx qui date de janvier), mais croyez-moi, après ça, impossible de lâcher prise. La fin est arrivé en un clin d’œil, pas le temps de digérer les divers évènements et rebondissements, et avec elle, une immense frustration. Elle était prévisible, certes, et d’un autre côté, terriblement déchirante. En plus, je n’ai pas la suite dans ma PAL.. je m’en mords les doigts !

Parlons maintenant des protagonistes. Katy, pour commencer, m’a laissée dubitative. Elle est volontaire, elle s’affirme et est déterminée, mais si je me pose deux minutes, je songe à certaines choses qui m’ont dérangée. Elle est casse-bonbons, obstinée et n’en fait qu’à sa tête. Pire, elle n’écoute jamais son petit ami qui fait de son mieux pour la préserver. Non, elle veut absolument s’investir, voire se mêler de choses qui ne la regardent pas et foncer dans le tas. Heureusement — et je pense que c’est le cas pour d’autres — je me sens plus proche d’elle parce qu’elle aime l’univers du livre et qu’elle tient un blog. Sans ça, j’ignore si je l’apprécierais. Aussi, je ne sais pas trop quoi penser de la tournure que prend son personnage. Ça me dérange qu’elle ait envie de se la jouer super héroïne alors qu’elle ne connaissait même pas l’existence des Luxens il y a peu. Passons. Daemon, en ce qui le concerne, m’a semblé parfait en tout point. Il est sûr de lui, arrogant (moins qu’avant), drôle, charismatique, prévenant, romantique, doux, attentionné, et malgré son ego surdimensionné, il est sexy (oui oui oui, je le bouffe) ! Dee, quant à elle, est moins présente. Elle en veut à notre héroïne, ce qui est tout à fait légitime, et passe son temps avec Ash et Andrew. Dawson, pour finir, est assez mystérieux. J’ai la funeste impression qu’il cache quelque chose de pas net.

Conclusion, une suite à la hauteur de mes espérances et une fin qui vous broie le cœur. N’hésitez pas à retrouver mes chroniques précédentes grâce à ce lien et celui-ci. Je recommande sans hésiter cette saga aux amateurs de young-adult et de romances paranormales. Ou même aux personnes qui recherchent un book boyfriend hot hot hot. Parce que bon, Daemon Black, quoi.

Œuvre écrite par : Jennifer L. Armentrout.

Nombre de pages : 448 | Éditeur : J’ai lu | Ma note : 4,25/5.

Date de sortie : 21 septembre 2016 | Prix : 13,90 €

________________________________________

Connaissez-vous cette œuvre ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ? Dans le cas contraire, êtes-vous intéressés ?

vous aimerez peut-être

Pas de commentaire

Laisser un commentaire