Lectures

Lux, tome 1 | obsidienne

3 juin 2019

« Le jour où internet fut installé à la maison, je fus encore plus contente que si un mec canon m’avait demandé mon numéro de téléphone après avoir maté mes fesses. » Extrait du livre, page 32.

RÉSUMÉ | Quand Katy déménage dans un coin paumé de Virginie-Occidentale, elle s’attend à tout sauf à rencontrer des voisins de son âge. Déception, Daemon Black a beau être canon et avoir une sœur jumelle adorable, il n’en est pas moins insupportable et arrogant ! Lorsque Kat se rend compte que tout le monde semble fuir la famille Black, elle voit d’un autre œil la froide suffisance de Daemon. Pourra-t-elle encore l’éviter quand tout lui crie de s’en approcher ?

MON AVIS | Katy Swartz est une adolescente âgée de dix-sept ans qui vient tout juste d’emménager dans une nouvelle région avec sa mère. Elles ont quitté la Floride pour Ketterman, un petit patelin perdu de Virginie-Occidentale qui ne fait partie d’aucune municipalité et où la réception de courrier n’est pas possible, pour fuir un passé douloureux et reprendre leurs vies sur de bonnes bases. La jeune fille, pour commencer, va prendre les choses en main et se présenter à ses voisins, qui ont à peu près le même âge qu’elle. Mais la première rencontre ne va pas se passer comme prévu, et elle va se retrouver face à un homme torse nu aussi beau que détestable. Heureusement, elle fera vite la connaissance de Dee, une demoiselle qui se révèle être la sœur jumelle de l’autre énergumène. Gentille, polie, mignonne et cruellement adorable, elle est son exact opposé.. pour le plus grand plaisir de Katy. Mais les jours vont passer et notre héroïne va, petit à petit, remarquer des choses étranges. Par exemple, pourquoi la famille Black se tient à l’écart de la population ? Pourquoi les autres villageois font tout pour éviter de croiser leur chemin ? Et surtout, pourquoi il se passe des choses anormales ? Quel secret cherchent-ils tous à préserver ?

Je me suis très vite attachée à Katy, autrement appelée «Kitten », parce qu’on s’identifie facilement à elle. C’est une fille normale (et non pas parfaite), qui n’aime pas être mise sur le devant de la scène, qui a de la répartie et sait se défendre, mais qui est aussi sensible, simple, droite, honnête et casanière. Ah, et elle tient également un blog littéraire ! Dee, en ce qui la concerne, m’a charmée du début à la fin. Gros crush pour ce personnage franc et naturel débordant de joie de vivre. Daemon, quant à lui, est plus difficile à cerner. Arrogant, sûr de lui, hautain, méprisable, ce garçon à la beauté fatale (visage magnifique, corps à se damner) va en faire voir de toutes les couleurs à notre héroïne qui n’a rien demandé. Son comportement exécrable et sa façon d’être ont beau avoir une explications que je qualifierais de justifiée, il n’en reste pas moins un vrai crétin.. que j’ai adoré détester. Le bad boy qui fait chavirer les cœurs, dans toute sa splendeur.

J’avais souvent entendu parler de Jennifer L. Armentrout alors, quand je suis tombée sur ce premier tome d’occasion, je n’ai pas pu résister bien longtemps. Verdict : je comprends l’engouement lié aussi bien à sa plume qu’à son histoire. Certes il y a des similitudes avec l’univers de Twilight, mais croyez-moi, on passe vite à autre chose. De nombreux détails se démarquent, à commencer par l’héroïne, qui est loin d’être aussi cruche et tête à claques que Bella Swan (désolée pour les fans, je n’ai jamais réussi à la supporter).

Comme dans la plupart des romans de ce genre, il y a une partie romance. Et je ne remercierai jamais assez l’autrice qui a fait le choix de la laisser en second plan. En effet, elle n’empiète pas sur la trame principale, youhou ! J’ai découvert cette œuvre bien après le commun des mortels (tome I sorti en 2014, nous sommes en 2019..), j’ai réussi à ne pas me faire spoiler, et l’ambiance paranormale du bouquin m’a beaucoup plu. De la même manière que Katy, j’ai cherché des explications aux phénomènes étranges qui se déroulaient autour d’elle, et sincèrement, quand la vérité a éclaté au grand jour, je suis restée sur les fesses. La surprise, de taille, a été totale ! Le seul problème, maintenant, c’est que seul le troisième volume est dans ma PAL.. pas le second. Lux #1 : obsidienne a beau ne pas se terminer par un cliffhanger de dingue qui donne envie de se jeter sur la suite, moi, j’ai quand même envie de savoir ce qui va arriver à notre trio. Enfin bon, nous verrons bien !

Nombre de pages : 384 | Éditeur : J’ai lu | Ma note : 4,25/5.

Date de sortie : 17.09.2014 | Prix : 13 €

________________________________________

Connaissez-vous cette œuvre ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ? Dans le cas contraire, êtes-vous intéressés ?

________________________________________

Sélection culture sur Hellocoton – lundi 3 juin 2019.

vous aimerez peut-être

2 Commentaires

  • Reply Plou 11 juin 2019 at 13 h 30 min

    Je ne connaissais pas du tout, mais il me tente bien !
    J’ai un peu peur des “clichés” quand on lit le résumé, mais en meme temps, c’est ce qu’on aime dans la littérature ado 😀
    Hop sur ma liste d’envie !

    • Reply Jessica 11 juin 2019 at 14 h 19 min

      Comme indiqué dans ma chronique, c’est un livre que j’ai beaucoup aimé. J’espère qu’il en sera de même pour toi si tu décides de le découvrir !

    Laisser un commentaire