Lectures

Lévithanie, tome 1 | le monde de l’eau

3 avril 2020

« En général, je débusque rapidement les menteurs, les affabulateurs, ceux qui s’inventent une vie pour se rendre intéressants et je peux affirmer avec certitude que ce n’est pas ton cas. Je vois clairement ta déception, la détresse qui voile tes yeux orageux. Tu n’as même plus peur qu’on ne te croie pas. Désormais, tu crains de ne même pas pouvoir te croire toi-même. » Extrait du livre, page 105.

RÉSUMÉ | Zoé n’aurait jamais imaginé que sa vie bien rangée allait basculer subitement. Pourtant, un soir, alors qu’elle est seule dans sa chambre, elle reçoit un message énigmatique : un membre d’une civilisation oubliée lui demande de l’aider à sauver son peuple. Elle qui s’était toujours trouvée insipide et banale va se retrouver propulsée dans une aventure hors du commun, lancée à la découverte du monde caché de Lévithanie. Aidée de ses amis, elle va faire la lumière sur ses origines, qui la rendent si spéciale.

MON AVIS | Dans ce livre nous faisons la connaissance de Zoé, une adolescente au passé compliqué. En effet, elle a été adoptée par une femme nommée Florence quand elle n’était encore qu’un bébé et elle ne sait absolument rien de ses origines ou de ses véritables parents. Au début tout allait bien, seulement, plus les années passaient et plus leur relation était tendue, difficile. Ses nombreuses tentatives pour se faire aimer de sa « mère » n’ont jamais réussi à porter leurs fruits et elle a souvent été dénigrée, moquée, rabaissée, humiliée, ignorée et même détestée. Mais, alors qu’elle avait douze ans, sa « tante » Alicia a pris les devant et l’a sauvée de cet enfer dont elle ne croyait pas pouvoir sortir. Cinq longues années ont passé depuis ce jour où elle est partie de chez elle sans se retourner, et maintenant, elle étudie en terminale et mène un quotidien assez tranquille avec celle qui l’a recueillie et son jeune fils, Matthias. Sa meilleure (et seule) amie, Ludmilla, est également à ses côtés. Leur complicité est indéniable et elles s’adorent mutuellement. Tout va pour le mieux. Pourtant, lors d’un jour pluvieux, des choses étranges vont lui arriver. Et à partir de ce moment, rien ne sera jamais plus comme avant. Entourée et épaulée par sa confidente et deux garçons qu’elles rencontreront par hasard, Zoé va se mettre à chercher des réponses. Et, qui sait, peut-être obtiendra-t-elle, par la même occasion, la vérité sur les questions qu’elle ne cesse de se poser ? Qui est-elle ?

Parlons un petit peu des personnages. Zoé, pour commencer, m’a fait de la peine au début du roman : ce qu’elle a vécu est terrible et sa tristesse était vraiment contagieuse. Malheureusement, au fil de l’avancée de ma lecture, mon avis sur elle a changé. J’ai eu l’impression de suivre une geignarde qui trouvait toujours le moyen de dire « non, ça ne va pas ». Certes, sa vie a pris un nouveau virage et elle s’est mangé des révélations en pleine face, néanmoins, je n’ai pas compris pourquoi il lui arrivait de se justifier en disant « je n’ai pas le choix », ou pourquoi elle passait son temps à se plaindre et à s’apitoyer sur son sort. À plusieurs reprises j’ai eu envie de la secouer. Ses trois compagnons ont remonté le niveau (ouf) et je les ai fortement appréciés, de leur première apparition jusqu’à la dernière. Ludmilla, en ce qui la concerne, m’a paru tellement adorable, c’est fou. Elle sourit, remonte le moral et prend soin de sa troupe, bref, c’est un soleil qui brille, qu’importent les circonstances. Valentin, lui, m’a fascinée. Je ne tombe pas souvent sur des personnages aussi curieux et avides de connaissances dans mes ouvrages. Mais mon coup de cœur va droit vers Clément. Il est, à mon sens, le personnage le plus abouti. Et, accessoirement, le plus plaisant à suivre ! Quant aux autres, je suis curieuse de voir leur évolution dans le deuxième tome.

J’ai rencontré quelques petits couacs au cours de ma lecture, dont des fautes d’orthographe ou de frappe. Je ne suis pas irréprochable en matière d’écriture — le premier qui me jette la première pierre, je lui en renvoie deux — mais j’ai trouvé ça dommage. Aussi, comme dit précédemment, j’ai eu du mal à supporter l’héroïne qui se qualifiait de banale, qui rêvait de voir son quotidien bousculé par un évènement incroyable et qui, quand elle l’a eu, s’est demandé si c’était une bonne chose. Dernier point qui m’a chagrinée : dans ce livre il y a du cliché et beaucoup de choses prévisibles. D’un autre côté, les autres protagonistes étaient intéressants, l’univers était original, la touche de fantastique était bien amenée et la plume de l’autrice était aussi simple que fluide. Le texte est très aéré, il y a des gros caractères, et ces deux points ont rendu ma lecture très facile. Si vous souhaitez plonger dans un monde intrigant et découvrir toute une civilisation oubliée ; si une histoire qui mêle magie, secrets, mensonges, amitié, amour et recherche de soi vous tente ; si un rythme addictif et un scénario hors du commun vous font envie ; n’hésitez plus et foncez.

Notez cependant qu’il s’agit d’un tome introductif et que l’action viendra certainement avec la suite. Suite que j’ai hâte, hâte et hâte (j’insiste) de découvrir. Bref, il y a des points qui m’ont embêtée mais dans l’ensemble, j’ai fortement aimé ce que j’ai lu. Sinon, je tiens à remercier l’autrice pour l’envoi de ce livre et pour la confiance qui m’a été accordée.

Œuvre écrite par : Rika Luna.

Nombre de pages : 380 | Éditeur : Auto édité | Ma note : 3,5/5.

Date de sortie : 20 janvier 2020 | Prix : 10,55 €

________________________________________

Connaissez-vous cette œuvre ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ? Dans le cas contraire, êtes-vous intéressés ?

vous aimerez peut-être

Pas de commentaire

Laisser un commentaire