Humeurs

Les gens chiants

17 novembre 2016

La phrase qui doit le plus souvent parvenir à mes petites oreilles est sûrement « Jess, t’es chiante ». Après vingt-et-un ans d’existence, il serait peut-être enfin temps que je me pose des questions, non ? Sincèrement, je l’avoue : oui, je suis chiante. Et encore, ce mot-là est tellement faible que l’univers entier devrait se mobiliser pour trouver un nouveau mot pouvant correspondre à ma situation. En réalité je suis insupportable, horrible à vivre, et tous les défauts du monde sont réunis dans mon corps d’à peine 1m62. D’ailleurs, je me demande comment mon amoureux arrive à me supporter au quotidien. (Attendez une seconde : on me dit dans l’oreillette que lui non plus ne sait pas comment il fait..) Seulement voilà, malheureusement pour l’humanité, je ne suis pas la seule ! Mon idée du jour était donc de faire un nouvel article « humeurs » et de partager avec vous ma tristesse infinie ainsi que mon désarroi. Voici donc une liste qui prouve la chiante-attitude habituelle de certaines personnes que nous connaissons toutes et tous.

photo-1441205337478-70cb1521e35a

Il y a les gens qui te font la morale sur tout et n’importe quoi, mais surtout n’importe quoi.

Il y a les gens qui te serrent la main pour te dire bonjour et qui, par la même occasion, te brisent un os ou deux dans la foulée et dans le plus grand des calmes. Est-ce qu’au moins ils savent que ça fait mal ? Ou bien est-ce là un acte purement sadique ?

Il y a les gens qui te poussent presque dans les escalators pour aller plus vite et te dépasser. Ou qui te poussent tout court, d’ailleurs. Ou ceux qui sont dans l’un des deux cas et qui ne daignent même pas s’excuser. Sans gêne. Forcément ça m’énerve comme pas possible alors je me mets bien au milieu et je ne laisse personne me distancer. Alors ils râlent. Non mais faut arrêter deux minutes, y’a pas le feu. Ce ne sont pas quelques secondes passées sur un escalator qui vont changer ta vie et te la faire rater.. Au pire sois poli, quoi, et là j’arrêterai de bloquer le passage. Je précise mais il en va de même pour les escaliers. (Au final je suis la fille chiante pour les personnes dont je viens de parler. Quelle ironie. Pas ma faute si ce cas précis fait partie des choses que je ne supporte absolument pas dans la vie de tous les jours.)

Il y a les gens qui ramènent tout à eux et qui se prennent pour le centre du monde. Insupportable.

Il y a les gens qui n’ont aucun humour et qui ne connaissent absolument pas le second degré. Franchement, vous êtes déprimants. Devoir se limiter avec ses blagues c’est frustrant.

Il y a les gens qui te demandent si ça va et si tu déprimes (voire carrément si tu es dépressif) parce que tu ne souris pas. Sorry but not sorry, si je n’ai pas envie d’exploser de joie sans raison je ne le fais pas, merci de vous soucier de mon état moral mais merci surtout de me laisser tranquille. #vécu

Il y a les gens qui racontent leur vie au téléphone dans le bus et qui parlent bien fort pour que tout le monde puisse entendre et participer indirectement à la conversation. C’est gentil mais on s’en tamponne le coquillard avec le pinceau de l’indifférence, alors taisez-vous un peu !

Il y a les gens qui t’envoient un petit « hb » pour ton anniversaire et ceux qui écrivent les deux mots complets en faisant des fautes d’orthographe, peu importe si c’est en anglais ou en français. Que quelqu’un m’explique comment ce genre de situation est possible.

Il y a les gens qui sont gentiment invités chez toi, à qui tu proposes un rafraîchissement avec vingt boissons différentes pour les satisfaire tous et qui, forcément, veulent ta préférée. La bouteille se vide petit à petit devant ton cœur meurtri. Trahison, indignation et incompréhension. Bien évidemment, cet exemple marche aussi avec la nourriture.

Il y a les gens à qui tu envoies plusieurs messages et qui répondent uniquement au dernier. Des coups de pelle entre les deux yeux se perdent, je vous le garantis. Ceux qui ne répondent même pas ou qui répondent des heures après sont pires, ils devraient être privés de mobiles. Si j’envoie un sms c’est pour recevoir une réponse rapide, la prochaine fois j’enverrai un pigeon voyageur, tiens.

Il y a les gens qui sont incapables de reconnaître leurs torts et qui persistent à dire qu’ils ont raison. Énervant à un point pas possible. Le souci c’est que mon mec et moi, on est tous les deux dans ce cas-là. Imaginez les conflits quand nous ne sommes pas d’accord..

Il y a les gens qui se permettent de poser des jugements sans le moindre fondement du style « disney c’est pour les enfants » ou encore « les jeux vidéo c’est pour les garçons ». J’y vais fort, certes, mais au moins vous avez compris ce que je voulais dire.

Il y a les gens qui veulent absolument que tu testes l’alcool, la cigarette et autres substances carrément suspectes à chaque fois que tu les vois. Foutez-moi la paix, mon avis ne changera pas !

Il y a les gens qui sont devant toi à la caisse d’un supermarché et qui ont prit un article où le code barre ne passe pas mais qui le veulent à tout prix, ceux qui ont oublié quelque chose et qui repartent fouiller le magasin de fond en comble sans prendre la peine de courir ou même de se dépêcher un peu, ceux qui règlent leurs 56€ avec des pièces de dix centimes (ok j’exagère), ceux qui ont leur carte qui bloque et qui disent « attendez je vais retirer à la banque juste derrière le bâtiment » et qui nous plantent tous comme ça pour au final revenir x minutes après, ceux qui ont rempli le tapis d’articles et qui en ont encore dans leur caddie mais qui ne veulent pas te laisser passer alors que toi tu n’en as qu’un seul et que tu es archi pressée, etc.

Il y a les gens qui te fixent. Juste, pourquoi ?

Il y a les gens qui viennent s’asseoir juste à côté de toi dans le bus alors que celui-ci est vide et que vous êtres trois pingouins dedans, en comptant le chauffeur.

Il y a les gens que tu connais qui disent des autres, passants dans la rue, étudiants à l’université, gens en soirée, ou peu importe qui et où, qu’ils sont moches. Non mais tu t’es vu avec ta tête de magicarpe, là ?

Et voilà, cet article est à présent terminé. Je suis obligée de m’arrêter là car vous et moi le savons très bien, mais les gens chiants, il y en a dans tous les coins. C’est ce qu’on appelle l’invasion, même. Alors si je continue à alimenter ma liste, dans une semaine j’y suis encore ! Bref, qu’en avez-vous pensé ? Êtes-vous d’accord ou non avec mes propos ? Connaissez-vous des gens dans les cas que je viens de vous citer ?

Bonne fin de semaine. ♡

vous aimerez peut-être

Pas de commentaire

Laisser un commentaire