Culture Lectures

L’épreuve #1 : le labyrinthe

9 juillet 2018

« Tu sais Thomas, je me sens bizarre en ce moment. Ça fait drôle d’éprouver le mal du pays alors qu’on ne se rappelle même pas d’où on vient. Mais je ne supporte plus d’être ici. Je voudrais rentrer chez moi. Où que ce soit, quelle que soit ma famille. Je voudrais me souvenir. » Extrait du livre.

madameratou-l-epreuve-t1

Résumé : Se souvenir, survivre, s’enfuir.. Quand Thomas reprend connaissance, sa mémoire est vide, seul son nom lui est familier. Il se retrouve entouré d’adolescents dans un lieu étrange, à l’ombre de murs infranchissables. Quatre portes gigantesques, qui se referment le soir, ouvrent sur un labyrinthe peuplé de monstres d’aciers. Chaque nuit, le plan en est modifié. Thomas comprend qu’une terrible épreuve les attend tous. Comment s’échapper par le labyrinthe maudit sans risquer sa vie ? Si seulement il parvenait à exhumer les sombres secrets enfouis au plus profond de sa mémoire..

Mon avis : Lu par un nombre incalculable de personnes, le premier tome de la saga l’épreuve est un classique que j’ai découvert en 2018, soit, longtemps après sa sortie initiale. L’histoire commence dans le noir le plus total : on est dans le flou, de la même manière que notre protagoniste, Thomas, un jeune garçon qui se souvient de son prénom, et puis c’est tout. D’après les premières constatations, il se trouve dans une sorte de cabine qui monte, comme un ascenseur. Pourquoi est-il ici, comment s’est-il retrouvé dans cette galère, qui sont ses parents, où sont-ils, quel est son nom de famille.. tant de questions dont nous n’obtiendront pour l’instant pas les réponses.

Le silence se fait soudainement. La machine dans laquelle le héros se trouve cesse de bouger et s’arrête. Puis, quelqu’un ouvre les volets coulissants de force. Thomas se retrouve tout d’un coup face à des paires d’yeux qui le fixent intensément : des garçons, certains jeunes, certains plus âgés, se trouvent là-haut et le montrent du doigt. Mais où a-t-il atterri ?

L’environnement dans lequel il vient de mettre les pieds est pour le moins.. étrange et surprenant. À première vue, il est dans un énorme terrain surnommé le Bloc, entouré par des murs complètement disproportionnés tellement ils sont hauts, et dont des portes gigantesques s’ouvrent la journée et se referment la nuit. Ces dernières cachent un labyrinthe peuplé de créatures monstrueuses que personne n’aimerait croiser sur son chemin mais qui pourtant sont bel et bien là, placées par les Créateurs, les responsables de ce cauchemar. Comment faire pour s’échapper de cet enfer ? Est-ce au moins possible ?

En tant que grande fan du premier film et de Dylan O’Brien, je me devais de découvrir la version papier du récit. C’est en flânant dans un magasin d’occasions que je suis tombée par hasard sur les volumes I et III. J’y suis retournée plusieurs mois après, et là bim, le volume II. Si ça ce n’est pas de la chance ! Motivée comme pas permis, j’ai enfin décidé de sauter le pas et de lire cette saga. Verdict, j’ai juste adoré, bien évidemment ! Certes il y a des différences entre les deux versions, mais malgré cela, je ne saurais dire laquelle je préfère. Le livre se lit plus ou moins rapidement, c’est fluide, bien écrit, l’univers est plus qu’original, c’est passionnant, il y a de l’action, ça ne traîne pas, on veut savoir comment tout va évoluer, on s’attache à certains personnages, bref, ça bouge ça bouge ! Même si elle n’a pas été un coup de cœur, j’ai bien aimé ma lecture.

Nombre de pages : 416 | Éditeur : Pocket jeunesse | Ma note : 3,75/5.

Date de sortie : 04.10.2012 | Prix : 18.50€

________________________________________

Connaissez-vous cette œuvre ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ? Dans le cas contraire, êtes-vous intéressés ?

vous aimerez peut-être

Pas de commentaire

Laisser un commentaire