Lectures

Le manoir, tome 1 | Liam et la carte d’éternité

6 novembre 2019

« Liam Anderson, pour vous servir. Sans trop m’avancer, je crois pouvoir affirmer que tu n’es pas en danger de mort avec moi. Une pichenette et je m’écroule. » Extrait du livre, page 104.

RÉSUMÉ | Après une longue maladie, Liam est envoyé en convalescence au manoir. Mais tout dans cette vieille demeure l’inquiète, à commencer par les autres pensionnaires, plus étranges les uns que les autres. C’est alors qu’arrive Cléa, une jeune fille de son âge, qui semble avoir de graves problèmes. En cherchant à lui venir en aide, Liam va découvrir la vraie nature du manoir. Et celui-ci recèle des dangers dont il n’a pas la moindre idée..

MON AVIS | Liam Anderson est un jeune garçon âgé de quinze ans seulement. Gravement malade, ses parents ont jugé nécessaire qu’il prenne du temps pour lui et se repose un peu. Toujours en convalescence, donc, il a été envoyé en taxi dans un manoir, perdu au milieu de nulle part. À son arrivée, des choses vont lui paraître bien curieuses et il va être amené à se poser des questions. Pourquoi ses proches ne l’ont-ils pas accompagné ? Pourquoi un majordome et non une infirmière lui a ouvert la porte ? Pourquoi ses affaires personnelles ont-elles disparu de sa valise ? Pourquoi les autres pensionnaires sont tous aussi étranges ? Pourquoi ne doit-il les toucher sous aucun prétexte ? Pourquoi sa nouvelle habitation est-elle dépourvue d’électricité ? Pourquoi les contacts avec l’extérieur sont-ils tout simplement impossibles ? Pourquoi le docteur Roy et tous les autres n’ont pas l’air honnêtes avec lui ? Mais où Liam a-t-il bien pu atterrir ? Que lui cachent-ils ? Qu’à cela ne tienne : persuadé d’être le seul sain d’esprit, il va prendre la décision de s’enfuir de cet endroit lugubre et de rentrer auprès des siens. Mais notre héros ne se doute pas encore de ce qui l’attend et l’apparition de la jolie Cléa, une nouvelle venue au domaine, risque bien de tout chambouler.

Je vous le donne en mille mais Liam, notre protagoniste masculin principal, m’a séduite. Malgré son âge, il est déjà très intelligent et cultivé. Il est aussi mature, drôle, curieux, déterminé, attachant et rationnel. Parfois, il lui arrive même d’avoir le sens de la répartie. Ce n’est qu’un adolescent et il débarque dans une maison de repos assez déconcertante dont les internes sont.. spéciaux. Pour tout dire, certains sont habillés avec des vêtements d’un autre époque pendant que d’autres se prennent pour des personnes décédées voilà bien des siècles ! Ce lieu, pourtant singulier et inquiétant au premier abord, va amener notre héros à faire de bien belles rencontres. Parmi elles il y a bien sûr Cléa, qui est arrivée au manoir peu de temps après lui. Fortement traumatisée suite à un terrible évènement qui vient de lui arriver, elle reste recluse dans sa chambre. Au début on ne sait pas trop pourquoi elle est effrayée à ce point. Et de fil en aiguille, on comprend. Malheureusement. Je ne vous donnerai pas les détails mais je l’ai trouvée courageuse. Les personnages secondaires, eux aussi, ont éveillé mon intérêt. Chacun a une personnalité bien distincte, chacun a son passé. Et j’ai apprécié le fait que l’autrice ne les laisse pas en arrière plan. Non. À un moment, elle va forcément parler de leurs histoires personnelles et de ce qui a fait qu’ils se sont retrouvés ici. Et ça, c’était excellent.

Ce roman, qui vise pourtant un jeune public, aborde différents thèmes, tous aussi importants et profonds les uns que les autres. On y parle de trahison, de maladie, de drame, de culpabilité, de peine, d’amour, d’amitié, de vie et de mort. C’était incroyable. Le manoir, aussi, recèle bien des secrets. Une atmosphère particulière et mystérieuse s’en dégage malgré son cadre apaisant, et son jardin, qui paraît normal au premier coup d’œil, se transforme régulièrement. Vous vous en doutez mais j’ai bien aimé cette œuvre. Néanmoins, si je devais lui reprocher quelque chose, ce serait son manque de rythme. La première moitié de l’ouvrage est cruellement longue, lente, et il ne se passe quasiment rien. Évelyne Brisou-Pellen pose les bases de son intrigue, ce que je comprends, et pendant une grosse partie de ma lecture, je ne savais pas où j’allais. J’étais dans le flou le plus total et, à plusieurs reprises, j’ai eu envie de reposer ce bouquin. Fort heureusement, j’ai persévéré. La seconde moitié est tellement différente ! Les évènements s’enchaînent et les pages défilent à une vitesse folle. Après avoir terminé ma lecture je n’avais qu’une envie, dévorer le tome suivant. Cependant, un détail a freiné mes envies : c’est quoi tous ces volumes ? Douze, sérieusement ? Je vais vraiment devoir me nourrir d’eau du robinet et de pain pour pouvoir tous me les procurer ? Mon cœur est brisé.

Œuvre écrite par : Évelyne Brisou-Pellen.

Nombre de pages : 374 | Éditeur : Bayard Jeunesse | Ma note : 3,5/5.

Date de sortie : 21.03.2013 | Prix : 14,90 €

________________________________________

Connaissez-vous cette œuvre ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ? Dans le cas contraire, êtes-vous intéressés ?

vous aimerez peut-être

Pas de commentaire

Laisser un commentaire