Culture Lectures

La sélection, tome 2 | l’élite

16 août 2018

« À une époque, j’aurais résumé la Sélection à un choix très simple : Maxon ou Aspen. Ce choix a fini par entraîner une myriade de questions. Suis-je une Cinq ou une Trois ? Serai-je femme de soldat ou épouse de roi ? Retrouverai-je le confort de l’anonymat ou me forcerai-je à me tenir tête haute sous les projecteurs ? Parviendrai-je à ne pas déverser ma haine sur celle qui partagera la vie de Maxon si je choisis Aspen ? Ou sur celle qui partagera la vie d’Aspen dans le cas contraire ? Lorsque j’éteins la lampe, je me rappelle que personne ne m’a contrainte à venir au palais. C’est de mon plein gré que j’ai rempli le formulaire qui m’a ouvert les portes de la Sélection. Je vais braver la tempête qui s’annonce. Advienne que pourra. » Extrait du livre.

madameratou-la-selection-t2

RÉSUMÉ | La Sélection de trente-cinq candidates s’est réduite comme peau de chagrin, et désormais l’Élite restante n’est plus composée que de six prétendantes. L’enjeu pour ces jeunes filles ? Convaincre le prince Maxon, le Roi et la Reine ses parents, qu’elles sont les mieux à même de monter sur le trône d’Illeá, alors que deux factions de rebelles veulent faire tomber la monarchie. Pour America Singer, demeurer au palais est encore plus compliqué : ses sentiments envers Maxon viennent se heurter à l’amour qu’elle éprouve depuis l’enfance pour Aspen, garde royal qu’elle croise tous les jours dans les galeries, et à son sens aigu de la justice trop souvent déçu par les décisions royales.. Entre intrigues de cour, dilemmes tragiques et loyautés divisées, America navigue à vue dans la tourmente, en quête du déclic qui changera à jamais le cours de sa vie.

MON AVIS | Ceux qui ont lu ma chronique sur le tome I le savent, j’attendais la suite avec la plus grande impatience. C’est donc excitée comme une puce que je me suis jeté dessus.. Ici, nous retrouvons America tiraillée entre l’amour qu’elle a éprouvé pour Aspen durant des années et celui qu’elle commence à ressentir pour Maxon. Elle est sans cesse indécise, au point de jeter son dévolu sur l’un d’eux dans un chapitre, pour finalement changer d’avis au cours du suivant, et ainsi de suite. Déjà ça c’est moche mais elle se permet en plus d’être jalouse quand le prince se rapproche de quelqu’un d’autre, alors que c’est le principe même de la Sélection. Dingue ! Eh copine, si ça te gêne à ce point, dis-lui que tu acceptes d’être sa princesse au lieu de faire une scène ! On dirait que l’héroïne aime avoir les deux hommes à ses pieds et rapidement, cette situation m’a agacée. Je veux bien qu’il y ait un jeu du chat et de la souris histoire de faire monter le suspense qui plane autour du triangle amoureux, mais au bout d’un moment, il faut avancer et passer à autre chose. À part en profiter et faire souffrir tout le monde inutilement, je ne vois pas l’intérêt.

Heureusement, le côté politique de la vie à Illeá est bien mis en avant. On en apprend plus sur les origines de cette monarchie, sur les inégalités entre les castes, sur le premier dirigeant, sur les conditions de vie en général, et sur l’histoire du pays en lui-même. C’est vraiment passionnant ! Aussi, America est une jeune femme engagée qui veut faire évoluer les choses. C’est d’ailleurs un point de sa personnalité que j’ai fortement apprécié. Elle est impliquée, elle aime sa nation malgré ses problèmes, et elle en a assez de voir les classes populaires souffrir jour après jour. Alors, dès qu’elle en a l’occasion, elle dit tout haut ce qu’elle pense, quitte à se faire détester et perdre le soutien du peuple. Ses choix auront des répercussions importantes, mais qu’importe, elle a un vrai sens de la justice et elle veut se faire entendre.

Mine de rien, j’ai été agréablement surprise par ce tome II. C’est fluide, divertissant, les pages défilent, on est emportés, il y a de l’action, de l’intrigue, de la romance, et j’ai bien aimé voir les candidates qui essayaient tant bien que mal de se rapprocher de Maxon. Quant à cette fin.. J’ai hâte de vous parler du volume suivant !

Nombre de pages : 324 | Éditeur : Robert Laffont, collection R | Ma note : 4/5.

Date de sortie : 18.04.2013 | Prix : 16.90 €

________________________________________

Connaissez-vous cette œuvre ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ? Dans le cas contraire, êtes-vous intéressés ?

vous aimerez peut-être

Pas de commentaire

Laisser un commentaire