Culture Lectures

La maison de la nuit, tome 4 | rebelle

5 octobre 2018

« Je suis tombé amoureux de toi à l’école primaire. Aujourd’hui, je t’aime encore, et je te désire. Je t’aimerai sans doute toujours, lâcha-t-il, les yeux brillants de larmes. Mais je ne veux plus jamais te revoir. T’aimer me fait trop souffrir, Zoey. » Extrait du livre, page 197.

madameratou-la-maison-de-la-nuit-t4

RÉSUMÉ | Zoey vit ses jours les plus difficiles depuis qu’elle est entrée à la Maison de la Nuit. Abandonnée par ses amis, trahie, elle n’a plus personne vers qui se tourner. Sauf Aphrodite, qui lui confie ses terribles visions : Zoey est la seule à pouvoir empêcher Neferet de déclarer la guerre aux humains.. Mais des forces supérieures menacent la jeune vampire : la nuit, elle est attaquée par des corbeaux terrifiants, qui annoncent peut-être la résurrection d’un vieux démon. Déterminée à déjouer les plans de la Grande Prêtresse, Zoey a cruellement besoin d’aide. Qui sera prêt à la suivre ? 

MON AVIS | D’entrée de jeu, nous retrouvons une Zoey aussi seule que déprimée. Plus personne de son ancienne bande d’amis ne lui adresse la parole, elle est (enfin) célibataire, Lucie a précipitamment quitté l’école avec Aphrodite il y a de cela deux jours, et une nouvelle menace plane au-dessus de tous. Bref, rien ne va dans la vie de notre jeune vampire. Mais l’arrivée d’un prodige du tir à l’arc va la chambouler, au point de lui faire ressentir de forts sentiments (encore..) !

J’ai lu ce tome IV d’une traite tant je l’ai apprécié. Côté protagonistes, il n’y a pas grand-chose à dire, si ce n’est que les copains de Zoey sont aussi clichés que plats, et aussi mous que susceptibles. Même sa grand-mère est plus digne d’intérêt ici, c’est dire. D’ailleurs, j’ai bien aimé le passage dans lequel elle parle du peuple des Cherokee. C’est instructif, et ça donne un petit coup de boost à l’histoire. Aphrodite quant à elle s’affirme, au point de devenir encore plus intéressante que l’héroïne (rien que ça).

Les dernières pages sont simplement géniales, et le dénouement nous donne envie d’en savoir plus, de suite. L’ambiance qui se dégage est plus sombre que dans les volumes précédents, il y a plus d’action aussi, du mystère, des visions qui laissent présager le pire, mais on sent que le volume suivant sera encore meilleur, tous points confondus. La plume des autrices est toujours aussi fluide et légère, elles arrivent bien à retranscrire les émotions de leurs personnages : on ressent ce qu’ils ressentent.

« Rebelle » est un peu long à démarrer mais une fois dedans, impossible de le lâcher. On va de révélation en révélation, de problème en problème, et la concrétisation d’une horrible prophétie va tout changer à la Maison de la Nuit. J’ai hâte de me plonger dans le tome suivant, qui promet d’être plus passionnant !

Nombre de pages : 372 | Éditeur : Pocket Jeunesse | Ma note : 3,5/5.

Date de sortie : xx.xx.xxxx | Prix : 15.20 €

________________________________________

Connaissez-vous cette œuvre ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ? Dans le cas contraire, êtes-vous intéressés ?

vous aimerez peut-être

Pas de commentaire

Laisser un commentaire