Culture Lectures

La maison de la nuit, tome 1 | marquée

10 août 2018

« Tu vois, dit Shaunee, c’est exactement pour ça que tu seras grande prêtresse, et qu’Erin et moi ne seront que tes séduisantes servantes. Notre côté superficiel nous empêche de voir plus loin que notre désir premier : lui dévisser la tronche. » Extrait du livre, page 262.

madameratou-la-maison-de-la-nuit-t1

RÉSUMÉ | Dans un monde qui pourrait être le nôtre vit Zoey Redbird, une adolescente presque comme les autres.. Un soir après les cours, un jeune homme inquiétant s’approche d’elle. Soudain, il la désigne du doigt et lui dit : « Zoey, ta mort sera ta renaissance, ton destin t’attend à la Maison de la Nuit. » À ces mots, une marque mystérieuse apparaît sur son front. Zoey est terrifiée mais – elle le sait – elle doit intégrer le pensionnat où sont formés les futurs vampires, pour y réussir sa transformation.. ou mourir.

MON AVIS | J’ai découvert ce tome I et quelques autres au cours de mes années lycée, il y a donc un petit moment déjà. Ma chronique sera donc focalisée sur ma nouvelle relecture, qui elle, date du mois de juin.

Dans ce premier volume d’une saga qui en comporte douze (+ des hors-série), nous suivons les premiers pas de Zoey au cœur d’un univers qui lui est totalement étranger. Cette adolescente presque comme les autres mène une vie banale jusqu’au jour où, dans son lycée, un inconnu s’approche d’elle pour la marquer. À partir de ce moment, elle se retrouve obligée de quitter sa famille, ses amis et ses repères pour aller s’installer à la Maison de la Nuit, un établissement réservé aux vampires en devenir. Mais là-bas, elle devra faire face à une autre situation.. pour le moins inattendue : le croissant de lune sur son front est plus avancé que ceux des étudiants en première année, ce qui laisse présager que sa transformation se fera plus rapidement que la normale. Pourquoi ? Qu’a-t-elle de plus que les autres ?

Si l’histoire de base comporte quelques similitudes avec l’œuvre de J.K.Rowling (un héros aux pouvoirs incroyables, une marque sur le front, une école de magie), celle-ci n’en reste pas moins intéressante. D’ailleurs, il y a des points que j’ai fort appréciés, de part leur originalité. Par exemple, le principe même de la transformation : son évolution est progressive et non pas instantanée, et en plus, elle reste dangereuse puisque certains ne l’achèvent pas et finissent pas mourir. Eh non, le statut de vampire adulte n’est pas garanti ! Autre point positif, la diversité des personnages. Si certains ont eu le coup de foudre pour l’héroïne, moi, en revanche, j’ai largement préféré sa voisine de chambre et nouvelle meilleure amie, Lucie. Sérieusement, cette fille est un rayon de soleil à elle toute seule ! Concernant les épisodes qui m’ont un peu dérangée, j’ai bien envie de parler des trois hommes qui tournent autour de Zoey.. et d’elle qui ne rejette les avances de personne. Quoi, c’est trop compliqué d’être fidèle ?

Finalement, il ne se passe pas grand-chose dans « marquée ». L’intrigue se met en place petit à petit, on découvre l’histoire, les protagonistes, mais rien de plus. L’action est peu présente pour le moment, et même si la plume des autrices est relativement simple, on reste happés. Un bon roman pour une agréable lecture.

Nombre de pages : 360 | Éditeur : Pocket jeunesse | Ma note : 3,5/5.

Date de sortie : xx.xx.xxxx | Prix : 14.95 €

________________________________________

Connaissez-vous cette œuvre ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ? Dans le cas contraire, êtes-vous intéressés ?

vous aimerez peut-être

Pas de commentaire

Laisser un commentaire