Culture Lectures

Harry Potter et l’enfant maudit : la suite tant attendue !

18 octobre 2016

Vendredi dernier est sortie la version française du dernier tome de la saga Harry Potter, soit, « l’enfant maudit ». Malgré tout, certains n’ont pas eu la patience d’attendre mi-octobre et ont préféré s’offrir l’originale, « the cursed child », apparue bien plus tôt, précisément à la fin de juillet. Mon anglais étant plus que médiocre, j’ai évité de prendre des risques et ai sagement attendu plus de deux mois qui m’ont paru être une éternité. En tant que fan depuis belle lurette, comme d’ailleurs une grande partie de la population mondiale, je devais absolument me procurer ce petit bijou. Finalement, le jour j, j’ai reçu un sms de mon amoureux en déplacement professionnel qui me disait « n’achète pas HP je te l’ai pris ». J’ai cru mourir d’amour le temps d’un instant. Et j’ai cru mourir tout court quand, le soir, sur le chemin du retour, monsieur m’a appelée en me disant « au fait ton bouquin c’est bien les reliques de la mort ? ». Arrêt cardiaque. Jusqu’à ce qu’il avoue m’avoir fait une blague (de mauvais goût nous sommes bien d’accord là-dessus). Bref, on se retrouve aujourd’hui pour un deuxième article de ma rubrique littéraire !

14697209_1634373950193280_347147698_o14699635_1634373933526615_858989899_o

Résumé : Être Harry Potter n’a jamais été facile et ne l’est pas davantage depuis qu’il travaille au cœur des secrets du ministère de la Magie. Marié et père de trois enfants, Harry se débat avec un passé qui refuse de le laisser en paix, tandis que son fils Albus affronte le poids d’un héritage dont il n’a jamais voulu. Quand passé et présent s’entremêlent dangereusement, père et fils se retrouvent face à une dure vérité : les ténèbres surviennent parfois des endroits les plus inattendus.

Mon avis : Mon avis se découpe en deux parties bien distinctes : il y a la moi contente, et au contraire, la moi pas contente. Déjà, « l’enfant maudit » reprend là où « les reliques de la mort » avaient pris fin, précisément sur le quai 9 ¾ du Poudlard Express. C’est un bon début. J’ai été plus qu’heureuse de me replonger dans cet univers enchanté qui a constitué une partie de ma vie, j’ai été contente de retrouver certains personnages cultes, et j’ai eu des étoiles plein les yeux en voyant que ce tome-là serait penché sur la progéniture de nos héros favoris. Seulement voilà, le bonheur n’a pas duré éternellement. Beaucoup trop d’incohérences m’ont sauté aux yeux, le caractère de certains m’avait choqué tellement il était différent de d’habitude, quelques personnages auraient pu (dû) débarquer mais il n’en est rien, et je n’ai pas retrouvé la patte magique de J.K. Rowling. Cette pièce de théâtre déborde de détails complètement illogiques et absurdes (que j’ai décidé de taire afin d’éviter tout spoil, de rien) et un gros point d’interrogation aurait pu pop sur ma tête à certains moments, je l’avoue. Bref, même si cette aventure est loin d’être parfaite et que des passages m’horripilent, j’ai adoré retrouver Harry Potter et sa troupe. Comme bon nombre d’entre vous, j’ai longtemps été persuadée que l’histoire s’était finie après le dernier film en 2011, alors, quand j’ai appris qu’une suite (que je nommerai plutôt « hors-série ») allait voir le jour, mon âme d’enfant s’est éveillée en un claquement de doigts. J’ai apprécié ce bouquin en général (c’est la fan qui parle) et j’ai eu un coup de cœur pour un certain garçon : Scorpius. Oui oui oui ! Mon attention s’est de suite tournée vers lui, il m’a intriguée dès le début, et cette bonne impression que j’ai eue de base ne m’a jamais lâchée. J’ai bien aimé Albus aussi, mais sa façon d’être vis-à-vis de son père m’a vite agacée. D’un côté on peut le comprendre car il ressent beaucoup de peine, mais son égoïsme m’a donné envie de lui foutre des claques à quelques reprises. Conclusion ? Je râle beaucoup mais il ne faut pas oublier que cette « suite » n’est rien de plus qu’une pièce de théâtre. Il ne faut pas la comparer à notre précieuse saga. La différence est énorme, c’est le cas de le dire.. Malgré tout, j’ai dévoré ce livre en moins de deux heures et sincèrement, j’ai surkiffé. Alors, chers Potterheads, je ne peux que vous conseiller de courir jusqu’à la librairie la plus proche.

14672888_1634397130190962_884321543_o14699480_1634373970193278_2100019478_o

Voilà voilà, ce sera tout pour aujourd’hui. Pour celles et ceux qui ont déjà lu le livre, n’hésitez pas à me dire en commentaire ce que vous en avez pensé. Il y a tellement d’avis qui divergent, sur internet, que je suis curieuse de connaître le vôtre !

À très vite pour un nouvel article. ♡

vous aimerez peut-être

6 Commentaires

  • Reply Alex 28 octobre 2016 at 15 h 45 min

    Alors, je viens de lire ton avis et je pense exactement pareil que toi. J’avais directement téléchargé la version ebook en anglais dès sa sortie en me disant que si le livre était vraiment bien, je l’achèterais en français et le mettrais à côté de ses frères et soeurs dans ma bibliothèque… Au final, j’ai également été déçue par certains évènements du livre qui me semblaient carrément illogiques et tirés par les cheveux mais surtout par le caractère de Albus, j’avais juste envie de lui foutre des claques. Scorpius à été mon coup de coeur et la raison pour laquelle j’ai fini le bouquin. Heureusement qu’il n’était pas si long et qu’il me replongeait dans l’univers HP mais je ne pense pas que je vais acheter la version imprimée pour autant… Enfin voilà, un avis mitigé quoi 😀

    • Reply Jessica 1 novembre 2016 at 17 h 32 min

      Je vois que nous avons les mêmes avis sur ce bouquin, c’est chouette je me sens moins seule ! Merci pour ton commentaire. 🙂

  • Reply Anne & Fanny 31 octobre 2016 at 16 h 38 min

    J’avais hâte de le lire et je n’arrête pas de me dire qu’il faut que je l’achète ! Mais vos avis sont super intéressant. Maintenant je sais à quoi m’attendre et je ne tomberais pas de haut 🙂 🙂

    Anne & Fanny du blog http://www.sasaragamana.com

    • Reply Jessica 1 novembre 2016 at 17 h 33 min

      Du coup tu vas aller l’acheter ou non ? 🙂

  • Reply Alix - A tire d'Elle 5 février 2017 at 19 h 05 min

    Pareil que toi, un petit côté frustré de l’histoire mais surtout je l’ai dévorée un soir, toute seule et blottie dans ma couette, comme les années collège où j’ai lu les premiers.
    J’avais toujours empreinté en bibliothèque les HP mais maintenant, quand je vais chez les bouquinistes, je scrute pour y voir le Graal : la collection à ajouter à mon patrimoine livresque !!
    Alix – A tire d’Elle

    • Reply Jessica 6 février 2017 at 22 h 33 min

      Je rêve d’avoir en ma possession cette très jolie collection !

    Laisser un commentaire