Lectures

Half bad, tome 1 | traque blanche

10 mars 2021

« L’avantage de la haine, c’est qu’elle occulte tout le reste : plus rien d’autre ne compte. » Extrait du livre, page 194.

RÉSUMÉ | Tu ne sais ni lire ni écrire, mais tu guéris vite, pour un sorcier. Tu ne supportes pas de rester enfermé une fois la nuit tombée. Tu détestes les sorciers blancs, mais tu aimes Annalise. Tu es enfermé dans une cage depuis tes quatorze ans. Maintenant, tu n’as plus le choix : tu dois fuir et retrouver Mercury, la sorcière noire qui dévore les petits garçons. Et tout ça avant ton dix-septième anniversaire. Facile..

MON AVIS | Booon. Ce bouquin a passé un long moment dans ma pile à lire et j’ai décidé de le dépoussiérer après avoir dévoré les voleurs de fumée — une autre œuvre de l’autrice dont vous pouvez retrouver ma chronique en cliquant sur ce lien. Pourtant, ici, la magie n’a pas opéré et je ressors de ma lecture.. perturbée.

Concrètement, je ne sais pas quoi penser. Pour commencer, l’ouvrage n’est pas bien épais et il m’a fallu plusieurs jours pour en venir à bout. Pourquoi ? Eh bien, disons que je me suis ennuyée du début à la fin tellement c’était lent. De plus, j’ai eu beaucoup de mal avec le protagoniste principal (et tous les autres sans exception, en fait). Dans les premiers chapitres je le trouvais attendrissant et touchant, mais plus le temps passait plus je me moquais de ce qui pouvait lui arriver. Il m’a laissée indifférente, de marbre, et ça a rendu ma lecture vraiment laborieuse.

Il suffit de lire le résumé pour savoir que Half bad est un roman sombre. Néanmoins, j’y ai trouvé beaucoup de violence gratuite. Tellement, d’ailleurs, que j’en ai fait une overdose — au point de finir par être mal à l’aise. Disons-le clairement, Nathan, le « héros » s’en prend plein la tronche. Il est jugé, critiqué, maltraité, battu, humilié, haï, torturé, persécuté.. alors qu’il n’est qu’un enfant. À mon sens, l’autrice s’est inutilement acharnée sur ce petit garçon qui ne demandait qu’une chose : être accepté.

Sinon, le pitch était sympa et j’avais hâte de voir le rendu. Certains ont même dit que cette œuvre était un mélange entre Harry Potter et Hunger Games, vous vous rendez compte ? Parce que moi non, en fait, et je cherche encore à comprendre d’où sortent ces comparaisons. C’est simple, j’y ai vu zéro point commun. Zééérooo.

Allez, je vais vous donner un point positif. Malgré tout ce qui m’a gênée, je n’ai pas trouvé l’histoire si mauvaise que ça. Juste, c’est un tome introductif et le côté magies blanche/noire + sorciers n’est pas assez exploité, voire développé. C’est simplement survolé. Ah, et j’ai eu un souci (que je ne saurais expliquer) avec la plume. Ou peut-être qu’il s’agit de la traduction ? Pardon, je n’ai pas pu m’en empêcher.

Bref, nous avons là mon premier flop de l’année 2021. Youhou ! Sérieusement, je pense que je n’ai pas lu ce bouquin au bon moment. Peut-être que ça passera mieux une autre fois ?

Œuvre écrite par : Adriana Mather.

Nombre de pages : 384 | Éditeur : Milan | Date de sortie : 24 septembre 2014 | Prix : 16,90 €

________________________________________

Connaissez-vous cette œuvre ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ? Dans le cas contraire, êtes-vous intéressés ?

vous aimerez peut-être

Pas de commentaire

Laisser un commentaire