Lectures

Gardiens des cités perdues, tome 4 | les invisibles

27 novembre 2019

« La joie nous donne force et confiance en nous. L’amour nous pousse à nous dépasser, à ne jamais baisser les bras. La peur obscurcit notre jugement ou nous retient en arrière. Le chagrin nous prive de toute énergie, de tout espoir. La colère nous rend téméraires, ou trop agressifs. » Extrait du livre, page 460.

RÉSUMÉ | Sophie rejoint enfin le Cygne Noir, la mystérieuse organisation clandestine qui lui a fait voir le jour. Accompagnée de Fitz, Biana, Keefe et Dex, elle quitte les Cités perdues pour Florence. Là-bas, elle espère en apprendre plus sur elle-même, mais aussi sur les Invisibles, le groupe de rebelles qui cherche à déstabiliser le monde des elfes.

MON AVISIl y a quelques mois déjà, j’ai découvert le phénomène littéraire inventé par Shannon Messenger. Et, plus ou moins rapidement, j’ai enchaîné les trois premiers tomes. Pour faire durer le plaisir et pour ne pas tout gober d’un coup, j’ai attendu qu’un nouvel opus sorte en poche avant de lire les Invisibles, qui était dans ma pal. Croyez-moi, c’était long. Alors, dès l’annonce tant attendue, je me suis littéralement jeté dessus et j’ai mis mes SP de côté. Verdict ? Disons que j’ai englouti cette suite en quelques heures..

À la fin du tome précédent, dont vous pouvez retrouver mon avis juste ici, Sophie Foster, notre héroïne âgée de treize ans et demi seulement, prenait la lourde décision de quitter sa nouvelle famille, ses amis, ainsi que ceux qu’elle aimait afin de rejoindre le Cygne Noir, une organisation secrète déclarée ennemi public numéro un par le Conseil. Mais la joyeuse bande qui l’accompagne sans arrêt a choisi de s’en mêler et de ne pas la laisser affronter cette nouvelle épreuve seule. C’est donc accompagnée de Fitz, Biana, Keefe et Dex que la jeune fille a laissé les Cités perdues et ses parents adoptifs derrière elle. Son objectif : trouver des réponses, avoir des explications sur ce qu’elle est vraiment, sur qui elle est vraiment, et en apprendre plus sur les Invisibles, un groupe aussi mystérieux que dangereux.

Concernant les personnages, je dois dire que je les aime toujours autant. Sophie, qui se pose mille questions et vit constamment dans le doute, ne cesse de m’impressionner et de gagner en maturité. Elle est jeune et tellement courageuse, tellement intelligente. Malgré son âge, elle pense en priorité à protéger les siens, à les épargner. Elle a un cœur énorme. Keefe, quant à lui, est bien mis en avant, à cause du drame lié à sa mère qui s’est déroulé précédemment. En effet, nous avons appris qu’elle faisait partie des méchants. Ici, on laisse le jeune homme farceur et joyeux de côté et on découvre une nouvelle facette de sa personnalité. Il sombre peu à peu et sa fragilité est souvent montrée. Il est empli de doutes, ce qui peut se comprendre, et il enchaîne les remises en question. A-t-il, sans le vouloir, trahi ses amis à un moment ou un autre ? Il est tiraillé, bouleversé, il en voit de toutes les couleurs et il en vient même à se demander s’il mérite sa place dans la bande. Les trois autres, Fitz, Biana et Dex ne sont pas en reste et, comme d’habitude, nous prenons plaisir à les suivre dans une quête folle. Tous sont attachants, touchants, et loyaux les uns envers les autres. Mais Shannon Messenger ne s’arrête pas là puisqu’elle fait entrer deux nouveaux en scène : Tam et Linh ! Je vous laisse découvrir dans quelles circonstances..

Comme à chaque fois, les chapitres défilent vite, on ne voit pas les pages passer, et le lecteur passe par plusieurs émotions bien différentes : la joie, la surprise, l’incrédulité, la tristesse, la déception, la peine, l’incompréhension, la rage.. Et, sans mentir, je pense que l’on aime tous ça ! Ce tome est dans la continuité des autres, il est génialissime. L’autrice nous avait habitués à certains décors tels que Foxfire et son campus, mais là, on change radicalement de registre. Nos héros, bannis de la société des elfes, se retrouvent dans dans une zone appelée Alluveterre puis à Exillium, un endroit lugubre où aucune personne saine d’esprit n’aimerait aller. C’était déroutant et palpitant. Néanmoins, j’aurais apprécié une ambiance plus pesante, plus poussée. En découvrant les lieux et en avançant dans l’intrigue, j’ai juste eu l’impression que ça coulait de source pour nos jeunes protagonistes, comme si ce passage n’était rien de plus qu’une étape. C’est dommage.

Une nouvelle fois, l’autrice se surpasse et nous surprend grâce à son talent pour manier les mots et les sentiments de ses nombreux fans. Le rythme est soutenu, on va de révélation en révélation — même si certaines sont prévisibles — et on arrive à la fin sans s’en rendre compte. Il y a des enquêtes, des missions aussi folles que périlleuses, des drames, des trahisons, et même des premiers émois amoureux (nos protagonistes grandissent) ! D’ailleurs, je dis ça comme ça, mais le cliffhanger de fin nous pendait au nez depuis un long moment déjà. Je m’en doutais, seulement, le voir écrit noir sur blanc m’a fait un petit quelque chose.. Je suis curieuse de voir comment tout va évoluer dans le cinquième tome.

Œuvre écrite par : Shannon Messenger.

Nombre de pages : 640 | Éditeur : Pocket Jeunesse | Ma note : 4,75/5.

Date de sortie : 08 novembre 2018 | Prix : 8,30 €

________________________________________

Connaissez-vous cette œuvre ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ? Dans le cas contraire, êtes-vous intéressés ?

vous aimerez peut-être

Pas de commentaire

Laisser un commentaire