Lectures

Gardiens des cités perdues, tome 3 | le grand brasier

22 juillet 2019

« Ma mère m’a emmené faire les magasins, marmonna-t-il. D’après elle, il est temps que je m’habille comme un Sencen. Au début, j’ai trouvé cette tenue ringarde au possible. Puis j’ai fini par me rendre compte qu’elle m’allait plutôt bien. Tu ne trouves pas ? Tu n’es pas insensible aux charmes de Keefe le tombeur.. Avoue, mon corps de demi-dieu te fait craquer ! » Extrait du livre, page 407.

RÉSUMÉ | Cela fait plusieurs semaines que Sophie est sans nouvelles du Cygne Noir. La jeune Télépathe redoute le pire : la présence d’un traître dans les rangs de l’organisation.. Accompagnée de Keefe, Dex, Fitz et Biana, Sophie est entraînée dans un tourbillon de révélations et de rebondissements menaçant la paix du monde des elfes.

MON AVIS | Comme vous le savez peut-être, j’ai adoré les deux premiers tomes de la saga Gardiens des cités perdues (vous pouvez retrouver mes chroniques les concernant ici et ici). J’étais donc plus qu’impatiente de replonger dans l’univers féérique imaginé par Shannon Messenger. Et le moins que je puisse dire, c’est que je n’ai pas été déçue : loin de là, même. Encore une fois, elle a réussi à m’entraîner dans son histoire et c’est avec joie que j’ai retrouvé ma petite elfe préférée, accompagnée de tous ses jeunes amis.

Dans le grand brasier, nous retrouvons une Sophie complètement perdue. On va lui demander de s’occuper de Silveny (l’alicorne transférée dans un sanctuaire inviolable), de mener à bien des missions auxquelles elle n’a pas envie de prendre part, et, disons-le franchement, de sauver le monde. Elle a beau être débrouillarde et pleine de ressources, il ne faut pas oublier non plus qu’il s’agit d’une enfant de treize ans tout juste. Pourquoi doit-elle porter le poids du monde sur ses frêles épaules alors qu’elle n’aspire qu’à une chose, vivre une vie normale ? Pourquoi doit-elle faire face à des responsabilités de ce genre ? Heureusement pour elle, ses amis et sa nouvelle famille vont la soutenir. Ce qui n’est pas forcément le cas des autres puisque la peur va s’installer au sein du peuple elfique. À cause de ses capacités pour le moins extraordinaires et d’une chose que certaines personnes haut placées vont lui imposer de faire, Sophie, qui était déjà mise à l’écart et jugée voire jalousée, va à présent se faire détester. Et à côté de tout ceci, elle va mener sa propre enquête sur Julie, la fille de ses parents adoptifs, Edaline et Grady. Qui l’a tuée ? Pour quelle(s) raison(s) ? Vertina, le miroir de la défunte, pourrait peut-être être au courant de détails importants..

Les personnages représentent, à mon sens, un atout majeur au récit (et pas parce qu’ils sont nombreux). Sophie, l’héroïne, est attachante et courageuse. Malgré son très jeune âge, c’est quelqu’un doté d’une certaine maturité. Elle a toujours envie de bien faire et surtout, elle veut préserver ceux qu’elle aime du danger. Ce qui ne l’empêche pas de faire sa tête brûlée et de foncer droit vers les problèmes.. Fitz, en ce qui le concerne, et bien plus gentil que dans le volume précédent. Il redevient celui que l’on a rencontré au début de l’histoire. Dex, lui, a réussi à faire en sorte que le Conseil s’intéresse à ses créations. En dehors de ça, il est mis en arrière-plan (ce qui est dommage puisque je l’apprécie plutôt pas mal). Biana, la seule autre fille de la bande, va se rapprocher de notre protagoniste principal pour lui proposer une aide qui se révèlera utile et précieuse. Keefe, quant à lui, est clairement à l’honneur ici, pour le meilleur comme pour le pire. Ce groupe d’amis plus soudé que jamais contre de puissants ennemis va évoluer et faire face, ensemble, à des épreuves qu’aucun jeune de leur âge ne devrait avoir à subir. Les liens qui les unissent vont se resserrer et ils vont se serrer les coudes, jusqu’au bout.

Je dois bien l’avouer mais l’univers imaginé par Shannon Messenger est fascinant. Il y a des rebondissements à gogo, des péripéties incroyables, des moments forts, des moments de joie, des moments drôles, et bien sûr, des moments tristes. C’est riche, détaillé, entraînant, et bien rythmé. On ne s’ennuie pas une seule seconde tant l’action est présente. On va de rebondissement en rebondissement, de surprise en surprise. Aussi, l’univers s’assombrit et se complexifie, et croyez-moi, c’est un pur régal.

Je vais malheureusement arrêter ma chronique ici au risque d’en dire trop et de spoiler des éléments clé du récit. Tout ce que vous avez besoin de savoir c’est qu’encore une fois, l’autrice a fait de l’excellent travail. Ce troisième tome est à la hauteur des précédents. Alors, si vous hésitiez, qu’attendez-vous pour vous le procurer ?

Nombre de pages : 576 | Éditeur : Pocket Jeunesse | Ma note : 4,75/5.

Date de sortie : 15.02.2018 | Prix : 8,30 €

________________________________________

Connaissez-vous cette œuvre ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ? Dans le cas contraire, êtes-vous intéressés ?

vous aimerez peut-être

Pas de commentaire

Laisser un commentaire