Lectures

Galénor, tome 1 | le livre des portes

10 novembre 2020

« Ce n’est pas la couleur de notre peau, notre nom de famille, notre statut dans la société ou encore la couleur de notre essence magique qui font de nous ce que nous sommes.. Ce sont nos choix, nos décisions. Le monde n’est pas non plus divisé entre d’un côté les bons et d’un autre les mauvais.. Je pense qu’il y a un peu de gris en chacun et aussi du bon, du positif. » Extrait du livre, page 237.

RÉSUMÉ | Dans un monde où cohabitent humains, elfes et inferniths — des êtres hybrides mi-humains, mi-démons comme des muses, des vampires, des chimères.. la guerre fait rage. Mené par un mage noir nommé Kendrick, un groupe d’inferniths terrorise Galénor depuis des décennies — meurtres, maisons incendiées et disparitions s’enchaînent.. JudyAnn, une jeune paysanne, voit sa vie changée à jamais lorsque le célèbre Edgar Grimm Mérindol lui apprend qu’elle est une géminie, sorte de magicienne qu’elle croyait pourtant disparue.. Elle partira pour la grande cité de Godwynn où elle apprendra à maîtriser ses pouvoirs avec Vincent, un professeur et un vampire pas comme les autres..

Amitié, amour, trahisons, surprises et dangers mortels l’attendent, dans un monde où il est parfois difficile de différencier le vrai du faux et où de vieilles craintes et superstitions se sont installées.

MON AVIS | Dans cette histoire nous faisons la connaissance de JudyAnn Emmanuel, une jeune femme qui tient une auberge à Aldorham, un village reclus et coupé des autres. Elle mène un quotidien tranquille avec sa mère adoptive Mila, sa petite sœur Amélia, son phénix Drago et ses amis.. jusqu’à l’approche de ses dix-neuf ans, où sa vie va prendre un tournant radical. En effet, un homme va lui faire passer un test bien spécial (que tout le monde fait un jour) et à cette occasion, elle découvrira une chose incroyable : elle est une géminie. Autrement dit, une sorcière légendaire dotée de capacités extraordinaires dont la race était pourtant éteinte depuis des décennies ! Une prophétie a annoncé la venue de plusieurs d’entre eux afin qu’ils ramènent la paix dans le royaume et sauvent le monde, menacé par des mages noirs (rien que ça). Son destin est donc tout tracé. À partir de cet instant, elle va devoir quitter ce qu’elle a toujours connu et prendre la direction de Godwynn pour rejoindre la Cité et commencer sa formation de magicienne. Mais le danger n’est pas loin et Kendrick, un être malfaisant, est bien décidé à supprimer ceux qu’il considère comme une menace pour ses plans..

Honnêtement, je ne sais pas par où commencer pour vous parler de ce bouquin. Il y a du bon, fort heureusement, mais à mon grand regret j’ai aussi trouvé du moins bon. Le jour où cet ouvrage est arrivé dans ma boîte aux lettres, j’ai eu quelques attentes. Et je pense que, sans elles, j’aurais pu passer un meilleur moment. Tout d’abord, j’ai eu beaucoup de mal à m’immerger dans l’histoire imaginée par Audrey Verreault. On découvre un univers riche, dense et travaillé. Trop, peut-être. Entre les diverses dimensions, les univers parallèles, la mythologie, les créatures en tout genre (vampires, loups-garou, muses, sphynx, elfes, fées, sirènes, inferniths — pour ne citer qu’eux) et les classes de magie, le lecteur est gâté. Au bout d’un moment, je ne savais plus où donner de la tête. Comment faire pour retenir toutes ces informations ? Comment faire pour ne pas se mélanger les pinceaux et s’y retrouver ? Dans l’ensemble c’était intéressant, je ne dis pas le contraire, seulement, avec du recul, je pense que l’autrice s’est éparpillée en essayant de nous en mettre plein les yeux. Deuxième point qui m’a gênée : les personnages. Certains avaient un vrai potentiel (je pense à Daphnée et Calchas) mais ils sont sous-exploités. L’héroïne, quant à elle, m’a frustrée. J’en attendais beaucoup et son comportement m’a parfois agacée. Elle n’écoute rien, n’en fait qu’à sa tête, change d’avis comme de chaussettes, dit une chose et son contraire trois paragraphes plus loin, tombe amoureuse au premier regard.. Aussi, je regrette qu’elle soit ce que j’appelle « un petit prodige bourré de talent qui s’en sort à chaque fois sans trop d’égratignures ». Vincent, finalement, devrait être mature mais n’est clairement pas mieux. J’ai envie de dire qu’ils forment la paire et sont complémentaires, tiens. L’un comme l’autre, ils ne savent pas ce qu’ils veulent. Et nous, lecteurs, on assiste à ça dans chaque chapitre ou presque. Ce schéma est lassant. De même, leur relation n’est pas crédible. Troisième point et pas des moindres, j’ai eu un gros souci avec le texte en lui-même. Il y a des répétitions (parmi lesquelles « une larme roula sur sa joue » qui est LA phrase du livre), des coquilles (fautes de frappe/d’orthographe), des phrases coupées en deux avec les derniers mots à la ligne, des points de suspension à chaque dialogue ou presque, des signes de ponctuation qui ont disparu ou qui se sont multipliés (beaucoup de « ??? »).. Je ne sais pas si ce que je décris est dans tous les ouvrages ou juste le mien, par contre, mais j’ai souvent levé les yeux au ciel. Il y a également un problème de rythme puisque des passages sont incroyablement longs/lents (le début, les entraînements de cirque, les problèmes de cœur) alors que d’autres ne le sont pas assez (la bataille finale). 

Comme vous pouvez le constater, pas mal de choses n’ont pas marché avec moi. Pourtant, ce premier tome est loin d’être mauvais, au contraire ! Je suis mitigée mais Audrey Verreault nous présente là une histoire intéressante avec un univers incroyable. Le potentiel est là, c’est une évidence. Maintenant, il faut retravailler certaines choses.. Notez que Le Livre des Portes est facile à lire, que les chapitres défilent et que j’ai envie de découvrir la suite des aventures de JudyAnn. Alors, vraiment, n’ayez pas peur de plonger dedans. Enfin, je tiens à remercier l’autrice pour l’envoi de cette œuvre et pour la confiance qui m’a été accordée.

Œuvre écrite par : Audrey Verreault.

Nombre de pages : 352 | Éditeur : Auto-édité | Ma note : 3/5

Date de sortie : 14 mai 2016 | Prix : 14,76 €

________________________________________

Connaissez-vous cette œuvre ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ? Dans le cas contraire, êtes-vous intéressés ?

vous aimerez peut-être

Pas de commentaire

Laisser un commentaire