Culture Lectures

Demain j’arrête!

10 novembre 2017

« Je ne sais pas pour vous mais, au début de ma vie, il n’y avait que deux sortes de personnes dans mon univers : celle que j’adorais et celles que je détestais. Mes meilleurs amis et mes pires ennemis. Ceux pour qui je suis prête à tout donner et ceux qui peuvent aller crever. Ensuite on grandit. Entre le noir et le blanc, on découvre le gris. On rencontre ceux qui ne sont pas vraiment des amis mais que l’on aime quand même un peu et ceux que l’on prend pour des proches et qui n’arrêtent pas de vous planter des couteaux dans le dos. » Extrait du livre.

img_8007-jpg

RÉSUMÉ | Et vous, quel est le truc le plus idiot que vous ayez fait de votre vie ? Comme tout le monde, Julie a fait beaucoup de trucs stupides. Elle pourrait raconter la fois où elle a enfilé un pull en dévalant des escaliers, celle où elle a tenté de réparer une prise électrique en tenant les fils entre ses dents, ou encore son obsession pour le nouveau voisin qu’elle n’a pourtant jamais vu (obsession qui lui a valu de se coincer la main dans sa boîte aux lettres en espionnant un mystérieux courrier). Mais tout cela n’est rien, absolument rien, à côté des choses insensées qu’elle va tenter pour approcher cet homme dont elle veut désormais percer le secret. Poussée par une inventivité débridée, à la fois intriguée et attirée par cet inconnu à côté duquel elle vit mais dont elle ignore tout, Julie va prendre des risques toujours plus délirants, jusqu’à pouvoir enfin trouver la réponse à cette question qui révèle tellement : pour qui avons-nous fait le truc le plus idiot de notre vie ?

MON AVIS | Dans ce livre composé d’environ 400 pages, nous retrouvons la vie tranquille du quartier, les voisins que l’on croise dans les escaliers, et les commerçants avec lesquels on s’arrête en chemin pour discuter. Mais aussi et surtout Julie Tournelle, vingt-huit ans au compteur, fraîchement séparée d’un imbécile qui se prenait pour un artiste, employée à l’agence du crédit commercial du centre et pas du tout heureuse dans ce boulot. L’arrivée d’un nouveau voisin nommé Ricardo Patatras la rendra complètement folle et son obsession pour ce dernier va commencer à la lecture de son nom plutôt original sur sa boîte aux lettres. Drôle de début !

Le quotidien de la jeune femme va littéralement basculer avec l’arrivée de ce garçon apparemment libre et au physique avantageux. La conquête démarre, les gaffes aussi. Pire, elles s’enchaînent. Mais qui est réellement ce mystérieux personnage ? Que cache-t-il ? Pourquoi est-il si réservé sur son passé et sur lui-même ? Qu’à cela ne tienne, Julie est bien décidée à trouver des réponses pour chacune de ses questions.

Attention, fous rires garantis. Ce livre est une bouffée d’oxygène à lui seul. Certaines situations sont tellement rocambolesques et les rebondissements tellement loufoques que j’ai été obligée de me plier en quatre à divers moments. C’est simple, c’est frais, c’est léger, c’est pétillant, c’est drôle, c’est attendrissant, c’est amusant, c’est entraînant, et c’est intriguant. On peut même se reconnaître en la personne qu’est Julie et s’identifier à elle grâce à ses maladresses, ou bien ses réflexions.

L’héroïne aurait pu être moi ou bien vous (à la condition seulement que vous ayez aussi un grain et une case en moins). Tout autant de points positifs qui m’obligent à vous conseiller cette lecture. Voici un très beau livre écrit par un homme, sur les femmes. J’ai été agréablement surprise mais c’est sûr, c’est un coup de cœur. Encore !

Nombre de pages : 408 | Éditeur : Pocket | Ma note : 4/5.

________________________________________

Connaissez-vous cette œuvre ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ? Dans le cas contraire, êtes-vous intéressés ?

vous aimerez peut-être

Pas de commentaire

Laisser un commentaire