Lectures Mangas

Coffee & Vanilla, tome 1

19 mai 2019

« Tu sais.. J’adore contempler les étoiles. Quand le travail me rend dingue, je viens ici pour regarder le ciel. J’ai toujours espéré pouvoir les contempler avec une femme qui m’est chère. On dirait que mon vœu est exaucé. Merci d’avoir réalisé mon rêve. » Extrait du livre.

RÉSUMÉ | Bien que particulièrement mignonne, Risa, une jeune étudiante de vingt ans, n’a toujours pas connu l’amour et tous pensent qu’elle a un petit ami. Elle rencontre au détour d’un café Fukami, un homme d’une trentaine d’années, particulièrement riche et prévenant. L’alchimie entre eux est immédiate et Risa succombe au charme de ce bel apollon. Ainsi commence une histoire d’amour où l’inexpérience de Risa et la différence d’âge auront toute leur importance.

MON AVIS | Risa est une jeune femme âgée de vingt ans qui attire tous les regards. Incroyablement belle et séduisante, elle refuse pourtant chacune des avances que lui font les garçons qu’elle connaît ou croise dans la rue. Vaniteuse, imbue d’elle-même ? Absolument pas ! En réalité, la demoiselle est extrêmement timide et n’a jamais eu de petit ami. Un jour, en allant dans un café, elle se fera lourdement aborder par un inconnu. Ne sachant comment se dégager de cette situation, un homme en costume va surgir pour venir l’aider. Âgé d’une dizaine d’années de plus que notre héroïne, il se présentera sous le nom de Hiroto Fukami. Dès lors, une histoire d’amour va apparaître dans le récit : entre nos deux protagonistes, c’est le coup de foudre.

Coffee & Vanilla est un shōjo assez original qui change de ce que j’ai l’habitude de voir. En effet, ici, nous avons des personnages principaux adultes, et non des lycéens (par exemple). Cependant, nous avons droit à quelques clichés du genre : Risa est une très jolie demoiselle, incroyablement naïve voire carrément cruche, sans expérience, qui rêve du grand amour. En face nous avons un homme charismatique, riche, séduisant et un peu trop parfait, qui va tout de suite tomber sous son charme. Forcément. Globalement, ça ne m’a pas dérangée tant que ça dans ma lecture. Par contre, un point m’a posé problème : la romance s’installe vite, trop vite. À tel point que le couple formé par nos héros perd en crédibilité, c’est dire. Ils viennent à peine de se rencontrer et hop, ça y est, ils ne peuvent plus vivre l’un sans l’autre. Désolée mais chez moi, ce n’est pas possible.

De manière générale, c’est un récit qui a du potentiel mais dont la base (en l’occurrence, l’idylle) sonne faux. Les dessins sont plaisants à regarder, même s’ils comportent quelques défauts, et la fin donne envie de lire la suite. Aussi, et je sais que tout le monde ne sera pas du même avis, j’ai trouvé le personnage de Hiroto fichtrement intriguant. D’ailleurs, j’ai hâte de voir s’il sera toujours prévenant et exemplaire dans les tomes suivants. Affaire à suivre.

Nombre de pages : 192 | Éditeur : Soleil manga | Ma note : 3,75/5.

Date de sortie : 16.08.2017 | Prix : 6,99 €

________________________________________

Connaissez-vous cette œuvre ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ? Dans le cas contraire, êtes-vous intéressés ?

________________________________________

Sélection culture sur Hellocoton – lundi 20 mai 2019.

vous aimerez peut-être

2 Commentaires

  • Reply Cynthia 20 mai 2019 at 12 h 13 min

    Dommage pour la romance trop évidente, il avait l’air sympa!

    • Reply Jessica 21 mai 2019 at 8 h 56 min

      À ce niveau-là, j’ai envie de dire que « romance évidente » n’est pas le bon terme. 😀 Mais qui sait, ce manga sera peut-être une bonne surprise pour toi ?

    Laisser un commentaire