Lectures

Campus, tome 3 | intouchables

12 mai 2021

« Elle me sourit d’un air malicieux, et je ne résistai pas à l’envie de lui rendre son sourire. Avec elle, pas de demi-mesure : on l’aimait ou on la détestait. Et ce jour-là, comme elle m’enlevait du campus en limousine pour me conduire dans un spa luxueux, je décidai de l’aimer. » Extrait du livre, page 127.

RÉSUMÉ | Thomas Pearson vient d’être retrouvé mort aux abords du lycée, probablement assassiné. Les enquêteurs investissent l’internat et entament une série d’interrogatoires. Après avoir longuement hésité, Reed et Josh, le camarade de chambre de Thomas, décident de leur révéler les activités illégales auxquelles il se livrait. Mais Reed s’aperçoit bientôt qu’elle est troublée en présence du jeune homme. Elle commence à avoir des sentiments pour lui.. Peut-elle remplacer Thomas si vite ? N’est-ce pas trahir sa mémoire que de sortir avec son meilleur ami ? Que vont en penser les filles Billings ?

MON AVIS | Disons-le clairement, ce troisième tome est dans la continuité des deux autres : moyen, plat, mou du genou. Pire encore, j’ai eu l’impression qu’il servait juste de transition entre le précédent et le suivant. Sur 280 pages environ, seules les 20 dernières ont un intérêt —  et encore ! Il ne se passe pas grand-chose (pour ne pas dire « rien »), on tourne en rond, on croise fort les doigts pour qu’il y ait un peu d’action, et bim, quand ça commence à bouger, la fin nous saute au visage. Bref, comme dirait si bien Dewey : je ne m’attendais à rien et je suis quand même déçue.

Reed ne m’a pas aidée, sur ce coup. En fait, si je réfléchis bien, rares sont les livres que j’ai lus et qui avaient des protagonistes principaux aussi têtes à claques. Son petit ami vient de se faire assassiner, et à part se définir comme une pauvre veuve (spoiler alert : elle ne connaît pas la décence), pleurer, geindre, râler, se plaindre, voler les biens de ses voisines, elle ne fait rien de plus. Ah si, attendez : elle s’est jetée dans les bras de quelqu’un d’autre vingt secondes après le drame. C’était comme si l’autrice ne voulait/pouvait pas la laisser seule plus de quatre chapitres. Je n’en reviens pas

Pour ce qui est de la « romance », je ne l’ai pas trouvée crédible. Ça sonnait creux, faux, forcé même, et je n’ai ressenti aucune alchimie. C’était tout simplement ridicule — voire inutile. Les filles Billings remontent le niveau, à mon humble sens, même si ce sont des pestes. Au moins, elles ont du caractère et un minimum de profondeur.

Honnêtement, je ne sais pas pourquoi je continue à lire cette saga. D’un côté il ne se passe rien et l’héroïne est aussi inintéressante que détestable (elle n’a même pas pensé à demander à son entourage s’ils allaient bien après le drame), d’un autre le style est fluide, les chapitres défilent en un clin d’œil et je veux savoir la suite. Je suis.. perplexe.

Œuvre écrite par : Kate Brian.

Nombre de pages : 288 | Éditeur : Bayard | Date de sortie : 3 février 2021 | Prix : 7,90 €

________________________________________

Connaissez-vous cette œuvre ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ? Dans le cas contraire, êtes-vous intéressés ?

vous aimerez peut-être

Pas de commentaire

Laisser un commentaire