Lectures

Briséïs, tome 1 | la Citadelle intemporelle

19 août 2020

« C’est vrai, il y a des choses étranges, et tout ne s’explique pas. Et alors ? Est-ce si important ? Tu n’as pas toujours su comment était fait un arc-en-ciel, et ça ne t’a jamais empêchée de l’admirer. » Extrait du livre.

RÉSUMÉ | À dix-huit ans, Briséïs rêve d’échapper à son existence ennuyeuse de lycéenne. Quand son père physicien retrouve ses esprits après sept ans de catatonie, elle ne peut refuser l’expérience dangereuse qu’il lui propose. Mais après s’être réveillée dans une forteresse au savoir infini, choisie comme élève d’une élite secrète, Briséïs ne saurait dire si elle vit un rêve ou un cauchemar. Plongée dans cette Citadelle oppressante, elle doit découvrir la vérité pour survivre. Mais ses actions sont surveillées et le temps lui joue des tours. Sa seule chance d’échapper à la forteresse pourrait être de rejoindre un groupe de rebelles.. Briséïs pourra-t-elle triompher de l’obscurantisme qui domine le monde ?

MON AVIS | Briséïs est une adolescente sans histoire qui en a plus qu’assez de son quotidien banal de lycéenne. Elle rêve qu’un évènement improbable vienne chambouler tout ce qu’elle connaît d’un revers de la main et que sa vie prenne une autre direction. Heureusement pour elle — enfin, ça reste encore à voir — ses prières vont être entendues et son souhait va finir par être exaucé. Aussitôt, elle sera transportée dans un monde inconnu, au cœur d’une Citadelle bien particulière. En effet, le lieu où elle va atterrir est une école qui sélectionne ses élèves un peu partout dans le monde afin de les former pour en faire l’élite de demain. Mais ce n’est pas tout : personne ne sait où elle se situe, on y reste neuf mois maximum (pour celles et ceux qui s’en sortent le mieux), les cours enseignés sont plus qu’étranges et l’établissement semble ne pas avoir de limites. La jeune femme, qui ne comprend absolument rien à la situation et qui n’a plus aucun contact avec sa famille, va tout mettre en œuvre pour trouver des réponses aux questions qu’elle se pose. Pourquoi est-elle ici ? Quel est ce fameux Grand Secret dont parle un de ses nouveaux camarades ? Et surtout, comment peut-elle rejoindre les siens ?

Avant de vous donner mon avis, je vais vous laisser admirer la couverture deux minutes. C’est un bien bel ouvrage, n’est-ce pas ? Nous sommes au moins d’accord sur ce point. L’objet livre est magnifique et les détails qui ont été faits dessus sont tout simplement sublimes. J’ai été séduite à l’instant où je l’ai vu sur le profil simplement.pro de l’autrice. Alors, imaginez un peu ma réaction quand je l’ai reçu ! Maintenant parlons des personnages, et plus particulièrement de l’héroïne. Briséïs, de son joli nom, m’a donné du fil à retordre. Au début de l’histoire c’était quelqu’un de passif qui attendait qu’une incroyable opportunité lui tombe dessus. Puis, elle a un peu évolué pour se laisser porter par le courant tant elle était émerveillée par ce qui l’entourait. Enfin, elle a ouvert les yeux sur les choses étranges qui se produisaient autour d’elle et a décidé de fouiner. Parfois je l’ai trouvée intéressante et attachante, et parfois non. Concrètement, je suis mitigée mais je reste curieuse de voir ce qui lui attend dans le prochain tome.. En ce qui concerne les autres protagonistes, il ne m’ont fait ni chaud ni froid. Ils étaient tantôt sympathiques, tantôt énervants, tantôt drôles, pourtant, rien de bien surprenant et aucun ne m’a marquée. À l’exception du mystérieux Benji Lorenz, bien entendu. Lui n’est pas dupe, il sait que quelque chose cloche, dans cet « établissement ». Poussé par sa soif de découverte et son besoin irrépressible de comprendre, il va mener sa propre enquête. Ce qui va, en toute bonne logique, l’amener à en savoir plus que tout le monde. Il n’en fait qu’à sa tête, n’écoute personne, se montre un brin rebelle voire hautain et est l’arrogance incarnée. Je l’ai adoré et je regrette qu’il ne soit pas plus présent ici. Tant pis, ce n’est que partie remise.

La plume de Tiphaine Siovel a un je ne sais quoi de poétique qui rend la lecture apaisante, douce, fluide. Le début est un peu long mais une fois l’action bien mise en place, impossible d’arrêter la lecture. Les pages défilent, les chapitres se succèdent et les rebondissements s’enchaînent. Quel rythme incroyable : il se passe toujours quelque chose. Malheureusement, j’ai fini par ne plus savoir où j’en étais. Il y a tellement d’informations à assimiler que tout suivre — et surtout, comprendre — est devenu compliqué. L’autrice nous propose là un univers riche en surprises, complexe, envoûtant et totalement immersif. Et en même temps, nous découvrons un lieu ésotérique et indescriptible. Personnellement, je pense que des recherches ont été faites et qu’un énorme travail se cache derrière cette saga. Il suffit de voir la Citadelle et ses mille et un mystères pour le réaliser.. Je salue donc la créativité, l’imagination et le talent de l’autrice.

Dragons, angelots, harpies, cavaliers, personnalités de la mythologie grecque.. Ce premier tome regorge d’entités passionnantes et de potentiel. Je ressors de ma lecture frustrée et émerveillée. Je n’ai à présent qu’une hâte : découvrir la suite des aventures de Briséïs ! Merci à l’autrice pour l’envoi de ce livre et pour la confiance qui m’a été accordée.

Œuvre écrite par : Tiphaine Siovel.

Nombre de pages : 482 | Éditeur : Auto-édité | Ma note : 3,75/5.

Date de sortie : 18 octobre 2019 | Prix : 19,99 €

________________________________________

Connaissez-vous cette œuvre ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ? Dans le cas contraire, êtes-vous intéressés ?

vous aimerez peut-être

Pas de commentaire

Laisser un commentaire