Culture Lectures

Bella Muerte

16 octobre 2018

« Je ne peux pas m’éveiller le matin et sentir le froid de ton absence dans les draps. Je ne peux pas subir un monde où tu seras le passé. Je ne peux pas regarder les photos alors que tu seras un souvenir. Tu es mon soleil qui se lève le matin. L’oxygène qui me fait vivre. » Extrait du livre.

RÉSUMÉ | Elle a un an pour aimer. Elle a un an pour tuer. Sofia est froidement assassinée lors de la Fête des Morts alors qu’elle est en visite dans son Mexique natal. Tandis que la vie s’échappe de son corps, elle est confrontée à la Mort qui la transforme en une créature inconnue : une Bella Muerte. À partir de cet instant, Sofia a un an pour rencontrer l’amour véritable et le sacrifier en offrande au dieu des morts pour rester en vie. Mais elle n’a pas l’âme d’une meurtrière et se jure de ne pas tomber dans le piège de l’amour jusqu’à sa rencontre avec Milo. Un jeune homme mystérieux, adepte des sciences occultes et prêt à tout pour la conquérir. Sofia deviendra-t-elle une tueuse ou renoncera-t-elle à sa propre vie ?

MON AVIS | Cette histoire nous entraîne dans le quotidien de Sofia, une jeune femme d’origine mexicaine âgée de dix-huit ans seulement. Ses parents sont décédés depuis peu et, pour célébrer comme il se doit le jour des morts (día de los muertos) en compagnie de ses proches, elle revient dans son village natal. Mais alors qu’elle profite des retrouvailles avec ses amis pour jouer avec eux, elle finira par assister, bien malgré elle, à une scène qu’elle n’aurait jamais dû voir. En tentant de s’échapper, le cœur battant, elle se fera repérer. Puis, en un claquement de doigts, et comme si c’était un acte futile, on lui ôtera la vie.

Pour des raisons qui échappent à toute logique, Santa Muerte, autrement appelée la gardienne du royaume des morts, lui apparaîtra. Mieux encore, elle rendra sa vie à Sofia, puisqu’elle a été victime d’une injustice et que son heure n’était pas encore venue. Mais chaque vie a un prix et personne ne peut déséquilibrer l’univers et aller contre les lois du monde. Alors, une « chance » s’offre à notre héroïne. Elle pourra vivre, grandir, fonder une famille et connaître ses vieux jours, à la seule condition qu’elle offre en sacrifice son véritable amour. Elle aura donc un an pour le trouver et le tuer, si elle souhaite rester auprès des siens pour de longues années encore. Que fera-t-elle ?

Si j’ai beaucoup aimé le concept et l’intrigue, je n’en reste pas moins déçue par certains points. Premièrement, j’ai trouvé que la relation entre Sofia et Milo avançait vite. Beaucoup trop vite. Deuxièmement, la fin que j’ai trouvé rapide, assez brute, pas assez développée. Un troisième point m’a chagrinée, malheureusement, je ne peux pas en dire plus, au risque de vous spoiler. Bref, en dehors de ces détails-là, ma lecture a été plutôt chouette. Globalement, c’est une belle découverte et j’ai trouvé que le thème collait bien avec l’ambiance du moment (octobre, l’automne, halloween). On a droit à une bonne dose de suspens, des rebondissements, de l’action, de la romance, de superbes descriptions, de l’émotion, du tragique, et même une belle amitié. Sarah, la meilleure amie et colocataire de l’héroïne, est d’ailleurs mon personnage préféré.

Pour conclure, je tiens à préciser que je suis reconnaissante envers l’auteure, qui m’a très gentiment envoyé la version numérique de son livre en avant-première (si par hasard vous êtes intéressés et que vous voulez vous le procurer, rendez-vous juste ici). Grâce à sa plume fluide et efficace, j’ai été happée par le récit, et les pages ont vite défilé. Sincèrement, merci de m’avoir permis de découvrir Bella Muerte, et surtout, merci de m’avoir fait confiance ! Si ma lecture n’a pas abouti a un coup de cœur, je la recommanderai malgré tout à celles et ceux qui seraient simplement intrigués par le résumé. N’hésitez pas : foncez !

Nombre de pages : 325 | Éditeur : Auto-édité | Ma note : 3,5/5

Date de sortie : 31.10.2018 | Prix : 14.99 €

________________________________________

Connaissez-vous cette œuvre ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ? Dans le cas contraire, êtes-vous intéressés ?

vous aimerez peut-être

2 Commentaires

  • Reply Plou 16 octobre 2018 at 10 h 53 min

    Oh, c’est original comme histoire !
    Et puis le Mexique n’est pas souvent utilisé dans ce genre de roman.
    Ca à l’air ultra intéressant en tout cas !

    • Reply Jessica 17 octobre 2018 at 12 h 59 min

      Et ça l’est ! N’hésite vraiment pas si le résumé t’intrigue. 😉

    Laisser un commentaire