Lectures

Aberrations, tome 1 | le réveil des monstres

19 août 2019

« Les gens brillants manquent de bon sens, pensa-t-il. Ils ont trop la tête dans les nuages pour voir ce qui se passe au ras du sol. » Extrait du livre, page 291.

RÉSUMÉ | Le Shole, un monstrueux brouillard, a englouti des régions entières de l’Angleterre et continue son expansion vers le nord. Ceux qui s’y trouvent piégés meurent ou sont transformés en créatures immondes : les aberrations. Dans le duché de Lancaster, Crafty, treize ans, est l’un des rares survivants qui peut traverser ses étendues maudites. recruté pour servir au château, il devient l’apprenti d’une mystérieuse guilde qui l’envoie effectuer des missions dans les zones dangereuses. Mais bientôt, le garçon devine que les aberrations ne représentent peut-être pas le plus grand danger.

MON AVIS | Dans cette histoire nous faisons la connaissance de Colin Benson, autrement appelé Crafty, un jeune garçon âgé de treize ans tout juste qui vit dans un univers assez particulier. En effet, depuis quelques années, le Shole est apparu dans la région de Lancaster. Il s’agit d’un mystérieux et dangereux brouillard qui tue ou transforme en aberrations ceux qui s’y retrouvent piégés. Mais notre héros est un Fey, tout comme son père et ses défunts grands frères, les jumeaux Brock et Ben. C’est-à-dire qu’il fait partie de ces personnes qui peuvent lui résister. Peut-être qu’il ne se change pas en créature assoiffée de chair fraîche à son contact, peut-être aussi que ça ne peut pas l’achever, en revanche, rien ne peut le protéger face aux nombreuses entités qui y vivent. Grâce à cette étrange particularité qui lui permet de traverser ces zones maudites plus facilement que les autres, Crafty sera conduit au château afin d’être testé par le Chef Mancien, une membre d’une sorte de guilde qui étudie le Shole, ses effets, son évolution, son avancée (parce que ça bouge), et d’autres choses encore. Il y sera d’ailleurs embauché en tant que mouche de porte. Leur mission : explorer les moindres recoins de cet infâme brouillard grâce à des portails magiques et y récolter le plus d’informations possible. À l’aide de ses partenaires de travail, qui deviendront d’importants alliés, il tâchera de survivre dans ce monde impitoyable où les personnes comme lui sont considérées comme des moins que rien facilement remplaçables, et dont les vies ne valent rien aux yeux des adultes.

J’ai trouvé les personnages intéressants sans pour autant être très travaillés, vous voyez ce que je veux dire ? Pas superficiels, pas creux, mais pas super détaillés non plus. Le héros, qui est tout juste un pré-adolescent, est un jeune garçon réfléchi et mature pour son âge. Cependant, c’est aussi quelqu’un de têtu qui n’en fait qu’à sa tête et qui refuse d’écouter les autres. Les personnages secondaires, eux, m’ont pour la plupart perturbée. Froids et distants les uns des autres, ils ont tout fait pour que je ne m’attache pas à eux. Seule Læticia Crompton-Smythe m’a plu.

Aberrations est la nouvelle œuvre de Joseph Delaney, auteur connu pour sa saga intitulée l’Épouvanteur et pour Arena 13. C’est la première fois que je lis son travail et le moins que je puisse dire, c’est que son style est simple et que sa plume est fluide. Mieux que ça, même, elle est efficace. Je n’ai pas ressenti la moindre longueur du début à la fin. Dans un sens c’est bien puisque l’auteur sait où il veut nous emmener, on va droit au but ; d’un autre côté j’ai trouvé l’univers, pourtant prometteur, survolé. Pas assez de détails, de descriptions à mon goût, ça va beaucoup trop vite. On a une ambiance sombre, malheureusement, j’aurais aimé ressentir + le côté horrifique de la chose. Après, pour un premier opus, je trouve ça bien, j’ai même manqué lire ce bouquin d’une traite tant les chapitres défilaient vite ! J’attends donc le tome suivant avec la plus grande impatience. Je suis curieuse de voir comment Delaney va développer son histoire. J’ai également hâte d’en apprendre plus sur le Shole ainsi que sur les créatures qui vivent en son sein.

En conclusion, une idée originale et bien ficelée ; un livre qui ne fait pas peur mais qui procure tout de même quelques frissons ; une mythologie autour du brouillard vraiment géniale ; une histoire avec peu de surprises mais un rythme happant ; bref, vivement le tome suivant ! Dernière chose : Je tiens à remercier Page Turners pour l’envoi de ce livre et pour leur confiance. ♥

Nombre de pages : 352 | Éditeur : Bayard | Ma note : 3,75/5.

Date de sortie : 20.02.2019 | Prix : 14,90 €

________________________________________

Connaissez-vous cette œuvre ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ? Dans le cas contraire, êtes-vous intéressés ?

vous aimerez peut-être

Pas de commentaire

Laisser un commentaire